22/12 16:30

L'épidémie de grippe saisonnière s'est étendue mi-décembre en France, gagnant tout l'Est de la métropole, et la bronchiolite a passé un pic, annonce l'agence de santé publique

L'épidémie de grippe saisonnière s'est étendue mi-décembre en France, gagnant tout l'Est de la métropole, a annoncé l'agence de santé publique, confirmant en revanche que la bronchiolite avait passé un pic. Concernant la grippe, la semaine dernière a été marquée par le "passage en phase épidémique des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie", a résumé dans un bilan hebdomadaire l'agence Santé publique France.

L'épidémie était arrivée en métropole la semaine précédente via Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Avec les nouvelles régions, c'est tout le pan est de la métropole qui est touché et les régions plus à l'ouest devraient bientôt être frappées, beaucoup étant déjà en phase dite pré-épidémique. Outre-mer, la Guyane est à son tour touchée par l'épidémie de grippe, comme c'était déjà le cas de Mayotte auparavant.

Alors que la grippe s'étend en France, l'agence de santé publique constate en revanche un déclin de l'épidémie de bronchiolite, qui frappe essentiellement les bébés. "Le pic de l'épidémie de bronchiolite a été atteint (début décembre) dans l'Hexagone", a-t-elle détaillé, soulignant toutefois que "les indicateurs restaient à des niveaux élevés dans toutes les régions".

Dernière grande épidémie hivernale à être suivie hebdomadairement, le Covid-19 continue à enregistrer une vague importante mais celle-ci donne des signes de stabilisation. Les consultations en ville pour le Covid ont ainsi cessé d'augmenter. Toutefois, à l'hôpital, les passages en urgence liés à la maladie ont encore vu leur part légèrement progresser.

Dans ce contexte, notamment à l'approche des rassemblements familiaux et amicaux pour les fêtes, "l'adoption systématique des gestes barrières par tous est essentielle, notamment le port du masque en cas de symptômes, dans les lieux fréquentés et en présence de personnes fragiles", a rappelé Santé publique France, appelant aussi les personnes fragiles à se faire vacciner contre Covid et grippe.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions