15/12 16:36

Alex Batty: "Il a marché 4 jours et 4 nuits avant d'être retrouvé" - Il est en "bonne santé" mais indique "avoir subi des agressions sexuelles lorsqu'il était petit" (Procureur)

16h09: Le procureur de la République de Toulouse, Samuel Vuelta-Simon, s'exprime sur la réapparition d'un adolescent britannique, Alex Batty, cette semaine, après avoir disparu en 2017. 

"Il est passé par les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Ariège", "sans attache fixe", précise l'adjoint du procureur de la République de Toulouse

"Alex Batty a marché 4 jours et 4 nuits avant d'être retrouvé", a-t-il d'abord révélé. "Il ne décrit aucune violence physique de la part de quiconque, et décrit une communauté spirituelle, dans laquelle il a vécu en se nourrissant de potagers".

"Il n'a jamais été enfermé ni séquestré", a également indiqué le procureur. "Il est en bonne santé globale", et est "intelligent, bien que n'ayant jamais été scolarisé". 

Le jeune a indiqué "avoir subi des agressions sexuelles lorsqu'il était petit".

Le grand-père du jeune "serait décédé il y a six mois" à peu près, selon le procureur. Depuis sa réapparition, Alex Batty, qui a été identifié grâce aux photos de son avis de recherche, a été mis en contact avec sa grand-mère. Il lui sera rendu "demain ou après-demain".

"Sa grand-mère ne pouvant pas se déplacer, les autorités anglaises vont s'organiser pour qu'il parte de Toulouse ou de Bordeaux, accompagné.", précise le procureur.

"Il ne voulais pas continuer cette vie dans la communauté spirituelle dans laquelle il était", a-t-il expliqué.

La mère de l'adolescent "serait en Finlande", précise l'adjoint du procureur. La police britannique tente de la localiser.

"Il ne souhaitait pas continuer cette vie-là et partir en Finlande. Il voulait retrouver sa grand-mère en Angleterre", précise une policière, présente à côté de l'adjoint au procureur de Toulouse.

11h20: Un jeune Britannique de 17 ans, disparu en 2017 et retrouvé cette semaine près de Toulouse, devrait être rapidement rapatrié en Angleterre, près de Manchester, et rendu à sa grand-mère, qui en a la garde. « On attend que la grand-mère vienne le chercher. On attend de mettre en place avec les Britanniques le rapatriement », a déclaré vendredi à l’AFP le procureur de la République à Toulouse, Samuel Vuelta-Simon à propos de cet adolescent, Alex Batty.

« Il est à l’abri. Les services sociaux l’ont pris en charge », a-t-il ajouté, sans préciser le lieu exact où se trouvait le jeune homme. « On est en contact, bien entendu, avec la police britannique (...) On est en lien étroit avec eux pour organiser » ce rapatriement, a-t-il encore dit, précisant: « La reconnaissance est bien établie, il n’y a pas de souci ».

L’enquête est entre les mains de la police britannique, selon une source proche du dossier. La police du Grand Manchester, dans le nord-ouest de l’Angleterre, a indiqué jeudi dans un communiqué être en contact avec les autorités françaises pour obtenir des précisions.

07h11: Disparu en 2017 à l'âge de 11 ans, Alex Batty, un jeune Britannique, a soudainement reparu six ans après. Aujourd'hui âgé de 17 ans, il vient d'être retrouvé en France, près de Toulouse (Haute-Garonne). En bonne santé, Alex Batty dit ne pas avoir subi de mauvais traitements. 

Localisé en France, près de Toulouse, ce jeune Britannique de 17 ans était porté disparu depuis 2017. Le parquet a confirmé son identité ce jeudi 14 décembre et annoncé son retour prochain en Grande-Bretagne.

Le jeune homme, originaire du nord-ouest de l'Angleterre, avait disparu à l'âge de 11 ans, lors de vacances à l'étranger avec sa mère et son grand-père, d'après la BBC. La disparition avait été signalée par sa grand-mère, qui avait la garde d'Alex.

En 2018, cette dernière avait expliqué que l'adolescent avait sans doute été emmené dans une «communauté spirituelle» au Maroc.

D'après elle, la mère et le grand père d'Alex cherchaient un mode de vie alternatif et ne souhaitaient pas qu'il aille à l'école. La police du Grand Manchester a indiqué que des «investigations supplémentaires» étaient nécessaires pour comprendre ce qui est arrivé au jeune homme pendant ces six années.

Selon La Dépêche du midi, Alex Batty, sa mère et son grand-père ont séjourné entre l'Ariège et l'Aude ces dernières semaines, intégrés à une communauté spirituelle itinérante. L'adolescent aurait décidé de quitter ce groupe avant d'être pris en stop par un camionneur qui a prévenu les forces de l'ordre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions