08/12 16:43

Des tags haineux à l'encontre des musulmans découverts sur les portes de la mosquée de Guingamp - Une enquête ouverte par le procureur de la République

Des tags haineux à l'encontre des musulmans ont été peints dans la nuit de jeudi à vendredi sur les portes de la mosquée de Guingamp (Côtes d'Armor), a-t-on appris auprès de l'association culturelle des musulmans de la ville, qui a déposé plainte.

«Cela fait quarante ans qu'on existe à Guingamp et on n'a jamais connu aucune agression, ni verbale, ni autre. Nous avons porté plainte à la gendarmerie, qui est venue ce (vendredi) matin», a déclaré à l'AFP un responsable de cette association qui gère la mosquée. «Ces inscriptions haineuses n'ont pas leur place sur notre sol», a dénoncé sur X Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur. «Solidarité avec les musulmans de la commune», a-t-il poursuivi.

Une enquête a été ouverte et «permettra de confondre les auteurs», a ajouté le ministre. La façade du bâtiment de la mosquée et une porte annexe ont été visées par ces inscriptions, a précisé l'association gérant la mosquée.

Ce sont les «services techniques de la ville qui ont découvert les inscriptions», a dit à l'AFP une source policière. «“Coiffe bretonne pas le voile, dehors”», était-il écrit, avec une «inscription complémentaire qui ressemble à une signature “VAK” ou “VIK”», a ajouté cette source. Une centaine de personnes fréquentent ce lieu de prières, selon le responsable.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FrenchBull
9/décembre/2023 - 11h17

Pau... Octobre 2013 !

Portrait de Marine70
9/décembre/2023 - 10h07 - depuis l'application mobile

c’est insupportable ! Plus jamais ça , des bougies, des nounours et des marches blanches contre cette acte inqualifiable.