08/12 10:46

Emmanuel Macron se rend ce matin sur le chantier de Notre-Dame de Paris, un an jour pour jour avant la réouverture prévue de la cathédrale ravagée par l’incendie de 2019 - VIDEO

Emmanuel Macron se rend ce matin sur le chantier de Notre-Dame de Paris, un an jour pour jour avant la réouverture prévue de la cathédrale ravagée par l’incendie de 2019, lors d’une visite chargée en symboles qui doit lui permettre de préciser les prochaines échéances.

Le chef de l’Etat pourrait notamment annoncer la création de « vitraux contemporains » dans des chapelles latérales de l’édifice gothique reconstruit, dans l’ensemble, à l’identique. Le 15 avril 2019, un incendie spectaculaire avait détruit la cathédrale dont la flèche, conçue par l’architecte du XIXe siècle Eugène Viollet-le-Duc, s’était effondrée sous les yeux des Parisiens et des touristes. Les images des flammes avaient été diffusées en direct, suscitant une émotion planétaire.

La visite d’Emmanuel Macron sera l’occasion de faire le point sur le calendrier ambitieux, et pour l’instant tenu, d’une reconstruction en cinq ans. La date n’est pas anodine: à J-365, elle enclenche le compte-à-rebours de la réouverture au culte et au public de Notre-Dame, prévue le 8 décembre 2024. Avant le sinistre, elle attirait 12 millions de visiteurs en moyenne chaque année.

Cette revue de chantier est aussi « symbolique », souligne l’Elysée, car c’est la première sans « son général », Jean-Louis Georgelin, à qui avait été confiée la supervision des travaux et qui est décédé l’été dernier. Son nom sera « gravé dans le bois » de la nouvelle flèche qui, autre symbole, a refait son apparition ces derniers jours sous les échafaudages et est surmontée depuis mercredi de sa croix - en attendant son coq, qui doit prochainement être béni selon la tradition catholique.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions