28/11 16:31

Le président israélien rappelle à Elon Musk, vivement critiqué pour l'antisémitisme effréné propagé sur son réseau social X, le "rôle énorme" que le milliardaire a à jouer dans le combat contre la haine des Juifs

Le président israélien a rappelé à Elon Musk, critiqué pour l'antisémitisme effréné propagé sur son réseau social X, le "rôle énorme" que le milliardaire a à jouer dans le combat contre la haine des Juifs, lors d'un entretien en Israël.

"Nous sommes inondés d'antisémitisme" et "la haine des Juifs impacte le comportement d'être humains dans tant d'endroits du monde", a souligné le président Isaac Herzog, selon des images diffusées par la présidence israélienne.

"Vous avez un rôle énorme à jouer parce que les plateformes que vous dirigez, malheureusement, abritent beaucoup de haine, de haine des Juifs, d'antisémitisme. Je pense que nous devons discuter (...) de comment combattre cette haine", a-t-il dit à M. Musk.

"Cela commence toujours avec les Juifs, cela ne s'arrête jamais avec les Juifs", a-t-il rappelé.

M. Musk avait auparavant visité, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Kfar Aza, un kibboutz du sud du pays attaqué le 7 octobre par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

Le patron de X et des géants Tesla ou SpaceX a dit avoir vécu "un jour émotionnellement difficile: voir les endroits où des gens ont été assassinés. Et voir aussi la vidéo où les meurtriers se réjouissent", des images d'"extrêmement perturbantes".

"Ces gens sont abreuvés de propagande depuis qu'ils sont enfants (...) quand les humains sont nourris de contre-vérités depuis qu'ils sont enfants, ils vont penser que le meurtre d'innocents est une bonne chose. La propagande peut influencer l'esprit des gens à ce point-là", a-t-il constaté, sans évoquer de possibles mesures sur X.

Elon Musk est sous le feu des critiques pour la prolifération des propos haineux, antisémites, racistes et homophobes sur le réseau social depuis qu'il l'a racheté en octobre 2022.

La Maison Blanche l'a accusé mi-novembre de "promotion abjecte de la haine antisémite et raciste". Dans un message sur X, il approuvait une théorie du complot selon laquelle les Juifs auraient un plan secret pour favoriser l'immigration clandestine en Occident afin d'y affaiblir la majorité blanche.

Des parents d'Israéliens otages du Hamas se sont adressés à M. Musk lors de cette rencontre.

"Vous êtes un homme très puissant", lui a dit Malki Shem-Tov, l'appelant à "relayer nos voix pour ramener les otages", dont son fils Omer.

"Nous savons que des civils innocents souffrent aussi terriblement à Gaza. Nous, familles, souffrons horriblement, nous apprécierions toute aide que vous pourrez fournir", lui a demandé Rachel, mère d'Hersh Goldberg-Polin.

L'attaque sans précédent du Hamas a fait environ 1.200 morts en Israël, principalement des civils, selon les autorités, et quelque 240 personnes ont été emmenés de force à Gaza. En représailles, Israël a bombardé Gaza, faisant 15.000 morts, selon le gouvernement du Hamas.

Une trêve est en cours depuis vendredi, accompagnée de libérations d'otages par le Hamas et de détenus palestiniens par Israël. Elle va être prolongée de deux jours, selon le Hamas et le Qatar.

Le ministre des Communications Shlomo Karhi a par ailleurs annoncé lundi un accord de principe sur l'utilisation en Israël et à Gaza du service d'accès à internet par satellite Starlink, propriété d'Elon Musk.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
28/novembre/2023 - 20h01
Dalors a écrit :

Qu'Israël arrête de massacrer des milliers d'enfants innocents au nom de la suprématie juive et ça aidera les juifs lambdas totalement innocents à ne pas être ciblés par la haine que leur gouvernement provoque en leur nom.

"...au nom de la suprématie juive" ??? Mais tu as vu ça où ?

Portrait de Archimede
28/novembre/2023 - 18h06

Ce n'est pas Musk le problème mais bien l'islam.

L'islam est le nazisme de notre temps.

Portrait de Decenale
28/novembre/2023 - 17h55

Musk a acheté twitter pour rendre leur liberté d'expression aux américains. Il n'a pas à faire de deux poids deux mesures pour les juifs. Soit on censure tout le monde soit on censure personne.