23/11 17:02

La Caisse centrale de réassurance estime à 550 millions d'euros le coût des inondations pris en charge dans le cadre du régime de catastrophe naturelle dans les Hauts-de-France

La Caisse centrale de réassurance (CCR) a estimé à 550 millions d'euros le coût des inondations pris en charge dans le cadre du régime de catastrophe naturelle dans les Hauts-de-France, dont au moins la moitié à sa charge. "C'est un événement extrêmement important, exceptionnel à l'échelle des départements touchés", a déclaré à l'AFP Edouard Vieillefond, directeur général du réassureur public.

Le Pas-de-Calais a été touché pendant plus de deux semaines par des inondations à répétition, qui ont commencé au passage de la tempête Ciaran. Elles ont fait cinq blessés légers depuis le 6 novembre, et de très importants dégâts matériels.

La facture annoncée par la CCR, qui vaut pour l'ensemble du marché de l'assurance, est une première estimation, qui pourra être révisée. Les assureurs disent se mobiliser: lundi, leur fédération professionnelle a invité ses membres à verser aux assurés sinistrés une avance dans les jours suivant la demande d'acompte après une première évaluation.

Il faut dire que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire les avait appelé quelques heures plus tôt les assureurs à ne pas "pinailler". Dans le Pas-de-Calais, un seul cours d'eau, la Canche, reste en vigilance orange pour risque de crues mercredi et devrait le demeurer jeudi. La décrue est en cours, mais elle est "lente" et "des débordements importants peuvent toujours être constatés", selon Vigicrues.

L'Aa, qui avait fortement débordé ces derniers jours, est désormais classée en vert, la Hem en jaune. Le coût total des sinistres - tremblement de terre, sécheresse, autres inondations ou submersions en marge de tempête... - dépasse le milliard d'euros cette année pour la CCR, soit peu ou prou les primes perçues à ce titre.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions