07/11 09:41

La colère de Raquel Garrido sanctionnée par les Insoumis pour avoir critiqué Jean-Luc Mélenchon : Elle ne pourra plus représenter son groupe parlementaire pendant 4 mois

Raquel Garrido sanctionnée par son propre parti pour avoir critiqué Jean-Luc Mélenchon. Elle ne pourra plus représenter son groupe parlementaire pendant 4 mois. Dans Le Figaro, la députée de Seine-Saint-Denis avait déjà reproché à Jean-Luc Mélenchon de n'avoir "fait que nuire depuis 10 mois". "Je dirais même depuis peut-être un an, puisque c'est depuis l'affaire Quatennens", a-t-elle précisé sur Franceinfo dimanche 5 novembre.

Ce matin, elle révèle avoir été écartée 4 mois du groupe La France insoumise à l'Assemblée. 

Voici l'intégralité de son message posté sur Twitter : 

"Verdict de la CPI (la Cour pénale insoumise) : 4 mois. 4 mois, cela vous dit quelque chose ? C'est comme Adrien Quatennens.. Pendant 4 mois je n'ai plus le droit de représenter mon groupe parlementaire en tant qu'oratrice dans les discussions générales en Commission des Lois et dans l'hémicycle.

Je n'ai plus le droit de poser des Questions au Gouvernement au nom de mon groupe. Je suis mise au ban. Pourquoi ? Parce que j'ai tenu bon sur le principe de non-cumul des mandats, parce que j'ai voulu que les moyens du groupe parlementaire soient affectés à la communication sur l'audience au Conseil d'Etat à propos des contrôles au faciès et le non-port du RIO, parce que j'ai osé dénoncer la communication masculiniste d'Adrien Quatennens orchestrée par Sophia Chikirou et soutenue par Jean-Luc Mélenchon, parce que j'ai défendu l'unité de la NUPES, du mouvement syndical, et de LFI pendant le grand mouvement des retraites alors que la direction LFI ne faisait que cliver, cliver et cliver encore, parce que j'ai défendu la suppression du 49.3 et que j'ai insisté (on m'a littéralement reproché mon "insistance") pour qu'on défende une proposition de loi constitutionnelle abrogeant le 49.3 lors de la niche LFI du 30 novembre.

Je me suis rendue ce soir à la "convocation" par le Bureau du groupe parlementaire insoumis. De bonne foi, j'ai défendu mes positions.

J'ai réfuté pied à pied les accusations infondées et mensongères. J'ai indiqué que le Bureau du groupe n'avait pas le droit de prendre de telles sanctions. Même Adrien Quatennens, auteur de violences conjugales, a eu le droit à de longues délibérations au sein du groupe.

Le Bureau s'est auto-proclamé instance de discipline pour tenter - quelle immaturité - de régler des désaccords politiques par des mesures de coercition.

Je suis humiliée, je suis en colère, j'ai honte de voir cette évolution du projet politique auquel j'ai consacré 30 ans de ma vie. J'ai reçu tant de marques d'affection de la part des militant-es de la base insoumise.

Je tiendrai bon. Vous pouvez compter sur moi."

"

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
7/novembre/2023 - 17h30 - depuis l'application mobile

Mélenchon dictateur, Garido Soumise et non insoumise, que du beau monde

Portrait de bergil
7/novembre/2023 - 17h20
Gustave68 a écrit :

Evidemment personne n'a le droit de critiquer Jean-Luc Mélenchon, le Visionnaire de la Révolution, le Guide de la Transformation Sociale, le Dirigeant de la Lutte pour la Justice, Le Champion de la Liberté, le Leader de l'Émancipation Nationale, le Visionnaire de l'Égalité, Le Libérateur du Peuple !!!

Vous oubliez que la République c'est lui !

Portrait de francois842021
7/novembre/2023 - 17h16
vixen87 a écrit :

Ca existe vraiment la CPI (la Cour pénale insoumise) ?

On dirait un terme ressorti de la russie communiste.

ils en sont pas loin quand même.

Portrait de Gustave68
7/novembre/2023 - 16h06

Evidemment personne n'a le droit de critiquer Jean-Luc Mélenchon, le Visionnaire de la Révolution, le Guide de la Transformation Sociale, le Dirigeant de la Lutte pour la Justice, Le Champion de la Liberté, le Leader de l'Émancipation Nationale, le Visionnaire de l'Égalité, Le Libérateur du Peuple !!!

Portrait de Ma vision des choses
7/novembre/2023 - 16h00

C'est ce qu'on appelle de la dictature, non ? smiley

C'est l'histoire de l'arroseur arrosé(e)...

Portrait de Super Dupont
7/novembre/2023 - 14h08 - depuis l'application mobile

Normal que Mélanchon la censure, la République C’EST LUI!!!

Portrait de Super Dupont
7/novembre/2023 - 14h08 - depuis l'application mobile

Normal que Mélanchon la censure, la République C’EST LUI!!!

Portrait de vini21
7/novembre/2023 - 13h30
alucardx85 a écrit :

Elle n'a pas assez su** la b**e à son chef

c'est réservé à le cheffe de la cellule communication...

Portrait de stephanevalentino
7/novembre/2023 - 12h34

Peut-être que prendre de la distance va lui faire prendre conscience que son parti c'est de la merde et qu'il est dirigé par un dictateur de bas étage...

Portrait de djelloul
7/novembre/2023 - 12h22

elle va revenir dans 4 mois : je recommencerai plus mr JEAN LUC  , excusez moi de vous demander pardon et patati et patata ..........ainsi va la vie chez les lfi

Portrait de vixen87
7/novembre/2023 - 12h17

Ca existe vraiment la CPI (la Cour pénale insoumise) ?

On dirait un terme ressorti de la russie communiste.

Portrait de Blondissime
7/novembre/2023 - 12h01

Vive la pensée unique : la seule, la vraie, celle de Melanchon 1er. Si elle n'a pas compris ....

Portrait de Azrael68
7/novembre/2023 - 11h56 - depuis l'application mobile

Et oui Mme Garrido ! Si vous vous en prenez au gourou JLM ça ne peut aller ! Vite au piquet !

Portrait de PTSCORPIOS
7/novembre/2023 - 11h36

"C'est la lutte finale..."

Portrait de MICMAH458
7/novembre/2023 - 11h18

Si je comprends bien, quand quelqu'un déclare que mélenchon nuit à la bonne marche du parti, c'est aussi nuire à la bonne marche du parti.  Si mme garrido s'estime humiliée à ce point, ce qu'il lui reste d'honnêteté intellectuelle devrait lui commander de quitter ce ramassis d'incompétents, quitte à le faire avec pertes et fracas et en claquant la porte très très fort.  Mais la place est tellement bonne que tous ces individus ont la grande faculté de pouvoir s'asseoir sur leurs grandes convictions dès lors que cela sert leurs intérêts personnels.

Portrait de Bigareau
7/novembre/2023 - 10h35 - depuis l'application mobile

oui mais LFI, donc vous Mme Garido vous avez fabriqué un tribunal d'exception !

Portrait de Dragon13127
7/novembre/2023 - 10h16 - depuis l'application mobile

LFI un parti à dissoudre le plus vite possible.

Portrait de Decenale
7/novembre/2023 - 10h07

Chez LFI on a le droit de cogner sa femme, de faire des abus de biens sociaux, d'occuper abusivement de HLM, pousser des gens au suicide, exploiter des employés et les traiter de tarlouzes, harceler se0uellement des jeunes femmes, inciter à des émeutes et à la violence contre les flics, défendre les terroristes etc.

Mais critiquer légèrement le boss, ça ne passe pas.

Portrait de dede35
7/novembre/2023 - 10h03

Le "dieu révolutionnair" comme un certain présentateur de C8 le soir n'aime pas être critiqué

Portrait de Sebber
7/novembre/2023 - 09h56

le vrai visage de la démocratie à la manière France Insoumise..... et c'est le même fonctionnement dans les villes et département... mais cette fois une figure se fait prendre.... pauvre LFI... encore une raison pour ne pas voter pour LFI ni personne ayant fait la NUPES...

 

Portrait de alucardx85
7/novembre/2023 - 09h55

Elle n'a pas assez su** la b**e à son chef

Portrait de Talya
7/novembre/2023 - 09h50

 La France insoumise plaide pour l'instauration d'une “véritable démocratie en France”, mais son fonctionnement interne est dictatorial. Jean-Luc Mélenchon a répétitivement exprimé son soutien à des dictatures. Il en crée une au sein de LFI.