06/11 17:02

Le commissaire européen au Numérique, Thierry Breton, appelle le patron du réseau social chinois TikTok, Shou Zi Chew, à poursuivre ses efforts contre la désinformation

Le commissaire européen au Numérique, Thierry Breton, a appelé le patron du réseau social chinois TikTok, Shou Zi Chew, à poursuivre ses efforts contre la désinformation tout en saluant des évolutions positives, lors d'un entretien en visioconférence. La Commission européenne a ouvert en octobre des enquêtes visant TikTok, mais aussi X (ex-Twitter) et Meta (Facebook, Instagram), réclamant des précisions sur les mesures qu'ils mettent en oeuvre contre la diffusion de "fausses informations" et de "contenus illégaux", après les attaques du Hamas contre Israël.

De nouvelles obligations plus strictes s'appliquent en Europe pour 19 très grandes plateformes, dont TikTok, depuis fin août dans le cadre d'une nouvelle législation sur les services numériques (DSA). "Nous avons constaté des changements sur la plateforme TikTok au cours des derniers mois, avec la mise en place de nouvelles fonctionnalités visant à protéger les utilisateurs et des investissements dans la modération de contenus et la sécurité", a déclaré M. Breton, dans un communiqué diffusé après une discussion lundi entre les deux responsables. La Commission européenne est en train d'examiner "si ces mesures sont suffisantes pour garantir la conformité avec le DSA. Car aujourd'hui plus que jamais, nous ne devons ménager aucun effort pour protéger nos concitoyens - en particulier les enfants et les adolescents - contre les contenus illicites et la désinformation", a-t-il poursuivi.

"Bonne réunion avec le commissaire Breton ce matin", s'est réjoui de son côté le vice-président de TikTok en charge des politiques publiques pour l'Europe, Theo Bertram. "Nous sommes encouragés par le fait que nos efforts ne sont pas passés inaperçus. Nous continuons à collaborer étroitement avec la Commission sur le respect du DSA", a-t-il déclaré sur X (ex-Twitter). TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, a annoncé avoir supprimé de sa propre initiative quatre millions de vidéos jugées illégales ou nuisibles dans l'UE en septembre, dans un rapport publié fin octobre.

La plateforme assure disposer d'un effectif de 6.125 personnes dédiées à la modération des contenus dans la seule Union européenne, sur un total de 40.000 personnes chargées de protéger ses utilisateurs dans le monde. Shou Zi Chew doit rencontrer mardi à Bruxelles la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova, et son homologue à la Concurrence, Didier Reynders. Outre la protection des consommateurs, ils doivent évoquer aussi le transfert de données personnelles et les nouvelles règles de l'UE contre les pratiques anticoncurrentielles qui s'appliqueront à partir de mars 2024.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de San Antonio
6/novembre/2023 - 17h33 - depuis l'application mobile

Tiktok est une calamité pour la santé mentale de nos ados … quand va t’on s’en rendre compte sérieusement ?

Portrait de GLGD
6/novembre/2023 - 17h18

Les Français appellent M. Breton à poursuivre ses efforts pour plus d'informations. Sa copine Ursula n'a toujours pas communiqué les SMS formant la "négociation" pour l'achat de vaccins en milliards d'argent public auprès des laboratoires. On attend aussi son bilan chiffré en tant que ministre du gouvernement Raffarin. Est-ce qu'il a toujours "beaucoup de trucs positifs à dire pour dire vite et à la fin que le reste est négatif" ? Ahah