28/10 07:08

Chasse à l'homme : L'auteur de la pire tuerie de l'année aux États-Unis, qui a fait 19 morts cette semaine dans le Maine, a été retrouvé mort cette nuit

L'auteur de la pire tuerie de l'année aux États-Unis dans le Maine a été retrouvé mort cette nuit après deux jours d'une intense chasse à l'homme, ont confirmé les autorités de cet État du nord-est du pays. "Il est mort (...) La police de l'État du Maine a localisé le corps", a indiqué la gouverneure du Maine Janet Mills au sujet du suspect de la tuerie qui a fait mercredi 18 morts, âgés de 14 à 76 ans, dans la ville de Lewinston.

Cet homme de 40 ans nommé Robert Card, réserviste dans l'armée, semble s'être suicidé avec une arme à feu, d'après Michael Sauschuck, le responsable de la sécurité publique du Maine. Il a précisé que le corps avait été retrouvé à 19 h 45 près d'une rivière à Lisbon Falls, un bourg situé à une quinzaine de kilomètres de Lewinston.

Dans la soirée à Lisbon Falls, des routes menant à la rivière Androscoggin étaient bloquées par la police, selon une journaliste de l'AFP. "Ce soir, les habitants du Maine peuvent pousser un soupir de soulagement", a réagi sur X (anciennement Twitter) la sénatrice du Maine Susan Collins, qui a dit avoir été prévenue par le président Joe Biden.

Mercredi soir, armé d'un fusil semi-automatique, Robert Card avait ouvert le feu dans un bowling de Lewinston, puis une dizaine de minutes plus tard, dans un bar-restaurant de cette ville de 36 000 habitants, tuant 18 personnes et faisant 13 blessés.

Sept personnes ont perdu la vie dans le bowling, huit dans le bar-restaurant et trois blessés ont succombé à l'hôpital. Les victimes sont âgées de 14 à 76 ans.

Parmi elles, un père et son fils de 44 et 14 ans, et un couple de 73 et 76 ans.

Un centre d'éducation pour sourds et malentendants, situé sur une petite île à 45 minutes au sud en voiture du Lewiston, a été particulièrement frappé par la tragédie : parmi les tués au bar-restaurant "Schemengees bar and Grille", quatre hommes ont des liens avec l'école, comme anciens élèves, éducateurs ou parents, a expliqué à l'AFP la directrice de l'établissement, Karen Hopkins. Ces quatre amis s'étaient réunis mercredi soir pour jouer au cornhole, un jeu d'adresse typiquement américain, a-t-elle indiqué.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de christ59200
28/octobre/2023 - 12h02
fredo 53 a écrit :

C'est étonnant je ne vois aucune réaction des militants RN , ah peut être parceque ce tueur de masse est blanc ....

Peut être parce que cela se passe aux Etats Unis, que ce genre de nouvelle est fréquente (15 000 morts depuis le début de l'année). Que les français ont d'autres soucis en ce moment... Qu'il n'y a pas de National Rifle Association of America (NRA)  en France... 

Portrait de fredo 53
28/octobre/2023 - 11h16

C'est étonnant je ne vois aucune réaction des militants RN , ah peut être parceque ce tueur de masse est blanc ....

Portrait de fredo 53
28/octobre/2023 - 11h14

C'est triste de vendre autant d' armes a feu a n'importe qui ...

Des armes de guerre que l' on peut se procurer dans n'importe quel magasin ..

Une nouvelle réglementation sur les armes est nécessaire aux Etats Unis .

Nation qui joue les gendarmes dans le monde de mais qui est incapable de gérer chez elle...

 

Portrait de Jarpy
28/octobre/2023 - 08h35

C'est moi ou la photo est incroyablement crédible ?