14/09 14:53

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte assisteront à la messe du pape François à Marseille le samedi 23 septembre au stade Vélodrome, annonce l'Elysée

Le président Emmanuel Macron, accompagné de son épouse Brigitte, assistera samedi 23 septembre à la grande messe donnée par le pape François au stade Vélodrome à Marseille, qui sera un « événement populaire » et « festif », a déclaré jeudi l’Elysée.

Rejetant les critiques d’élus de gauche qui ont estimé qu’une telle présence serait contraire au principe de laïcité, l’entourage du chef de l’Etat a estimé que la séparation entre l’Eglise et l’Etat n’excluait « absolument pas que la République entretienne des relations » avec « tous les cultes ». Il a précisé que le président ne participerait pas « à l’eucharistie », c’est-à-dire qu’il ne participera pas au sacrement de la communion, lors duquel le fidèle reçoit l’hostie.

Selon un conseiller, Emmanuel Macron n’ira pas à cette messe « en tant que croyant » mais « en tant que chef de l’Etat », et s’est déjà par le passé rendu dans des synagogues ou a participé à la « rupture du jeûne » lors du mois musulman de ramadan. Dès mercredi, la possibilité que le président de la République assiste à cette messe, point d’orgue de la visite du pape François les 22 et 23 septembre à Marseille, avait suscité les critiques indignées de représentants de La France insoumise.

« Je respecte la foi et les fidèles. Mais, je suis en désaccord avec le fait qu’un élu et en particulier le président de la République, participe ès qualités à une cérémonie religieuse », avait affirmé sur X (anciennement Twitter) le député LFI Alexis Corbière. L’Elysée a relevé que la polémique émanait seulement « d’un même parti politique ». C’est la Première ministre Elisabeth Borne qui accueillera le vendredi 22 septembre le pape à son arrivée à Marseille.

Emmanuel Macron sera lui présent le lendemain matin à la clôture des rencontres entre des évêques et des jeunes de tout le pourtour méditerranéen, qui porteront notamment sur les migrations, mais ne prendra pas la parole. Il aura ensuite un entretien en tête-à-tête avec François, sont quatrième depuis qu’il a été élu la première fois à la présidence en 2017. Le chef de l’Etat raccompagnera enfin le pape à l’aéroport après la messe, et aura à cette occasion un autre « bref entretien » avec lui, selon l’Elysée.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Arthur 3000
16/septembre/2023 - 02h26

Je me délecte par avance des commentaires qu'il y aura sur JMM lorsque Macron ira assister à des "messes" des deux autres religions.

Parce qu'il y a fort à parier que pour ne pas en favoriser une seule il va devoir aller voir les deux autres.

Portrait de Ocarina
15/septembre/2023 - 10h37
piscine molitor a écrit :

vivement qu il aille assister a la mess a la Mecque macron pour l egalité lol

Un chef d'état peut très bien se rendre dans n'importe quel lieu de culte qu'il soit catho, musul, juif, ortho,.. Sans que ça interfère avec la politique de cet état ; ils n'ont pas grand chose à se mettre sous les dents ces LFI.

 

Portrait de Arthur 3000
15/septembre/2023 - 01h32

Que Macron aille à la rencontre du Pape, pourquoi pas, ce sont tous les deux des Chefs d’États.

Assister à une messe, mouaip, pas fan mais bon, pas interdit donc bon...

En revanche on verra s'il commet un faux pas comme il avait failli le faire avec le goupillon lors de l'enterrement de Johnny Hallyday...

Portrait de bruno.13
14/septembre/2023 - 19h41

Beaucoup de fâcheux et d'extrémistes que je renvoie à la définition de la laïcité qui permet à une personnage politique d'assister à un office religieux, de quelques confession qu'il s'agisse.  En l'espèce, il s'agit du Pape qui est respecté par des millions de français et dont l'importance ne peut être contestée tant comme chef de l'église catholique que comme chef d'état. Le président est donc tout à fait dans son rôle et qu'il soit croyant ou pas n'est pas une question. Il s'agit d'une marque de respect, mot que ne figure pas au vocabulaire de certains

Portrait de christ59200
14/septembre/2023 - 19h21
Koikilencoute a écrit :

C'est comme les maires gauchistes qui refusent la crèche de Noël en mairie (laïcité oblige !) mais qui font la promotion du ramadan, au nom de la diversité

Tout a fait !!! 

Portrait de MICMAH458
14/septembre/2023 - 19h21

C'est une info entendue sur une radio bien connue : l'Elysée prend soin de préciser que macron ira assister à la messe donnée par le Pape en tant que président, et non pas parce qu'il est chrétien.  Doit-on en conclure que ce gars n'a même pas le courage de se reconnaître Chrétien, alors qu'il est aux commandes d'un pays de confession et de traditions judéo-chrétiennes ?  On en est gênés pour lui.

Portrait de christ59200
14/septembre/2023 - 19h19
MJ-ooo-ST a écrit :

C'est quoi, ce charabia ?! Les gens de droite s'offusquent, vous avez vu ça où ?

Et une fois de plus la France est une terre chrétienne, pas judéo-chrétienne, ce terme est une fumisterie totale.

MDR ne vous en faites pas Swatss arrange toujours à sa sauce les commentaires. La droite de la droite comme il aime taper, pourrait juste reprocher à Macron de ne pas aller à l’eucharistie. C'est son droit en tant que chrétien. 

Portrait de Koikilencoute
14/septembre/2023 - 19h19
christ59200 a écrit :

Macron et sa femme (légitime) vont à la messe et alors ? Si il veut participer à l’eucharistie c'est son droit en tant que chrétien et il aurait tort de s'en priver. J'ai bien aimé le commentaire de Ocarina avec LFI (La France Islamiste). Le simplet de service (bompard) va encore vouloir polémiquer sur le fait qu'un blanc chrétien n'aurait plus le droit de faire son devoir de chef d'état et en parallèle affirmer sa foi. Il va gueuler "laïcité" mais dans le même temps défendre ses potes pour les signes religieux dans les écoles !!! 

C'est comme les maires gauchistes qui refusent la crèche de Noël en mairie (laïcité oblige !) mais qui font la promotion du ramadan, au nom de la diversité

Portrait de Koikilencoute
14/septembre/2023 - 19h18

Ah, quel scoop ! C'est sûr ça mérite un titre à la une... (ironique)

Portrait de christ59200
14/septembre/2023 - 19h14

Macron et sa femme (légitime) vont à la messe et alors ? Si il veut participer à l’eucharistie c'est son droit en tant que chrétien et il aurait tort de s'en priver. J'ai bien aimé le commentaire de Ocarina avec LFI (La France Islamiste). Le simplet de service (bompard) va encore vouloir polémiquer sur le fait qu'un blanc chrétien n'aurait plus le droit de faire son devoir de chef d'état et en parallèle affirmer sa foi. Il va gueuler "laïcité" mais dans le même temps défendre ses potes pour les signes religieux dans les écoles !!! 

Portrait de Leon48Leon
14/septembre/2023 - 18h30 - depuis l'application mobile

Au secours, c’est quoi ces polémiques de bas étage. Les présidents se rendent dans tous les lieux de culte dès lors qu’il y a un événement particulier. Ils sont élus aussi par des chrétiens, musulmans, bouddhistes, juifs, etc, etc.. c’est donc normal qu’ils les accompagnent lors d’un événement ou une fête qui les rassemblent

Portrait de Bdhy
14/septembre/2023 - 17h24

Débat stérile !

Nous sommes dans un pays judéo-chrétien. Le chef de l'état a le droit d'assister à un office religieux chrétien dans la limite où il ne s'exprime pas ...

 

Portrait de Ocarina
14/septembre/2023 - 17h08

Pour LFI (La France Islamiste), il eu été préférable qu'il se rende à la mosquée.

Portrait de bergil
14/septembre/2023 - 16h35
KERCLAUDE a écrit :

La NUPES na rien de plus important que la présence du Président de la République  à une messe.........

D'autant plus que lors des obsèques de Johnny à la Madeleine les LFI n'avaient rien trouvé à redire ! Polémique inutile mais uniquement pour faire parler d'eux 

Portrait de KERCLAUDE
14/septembre/2023 - 16h00

La NUPES na rien de plus important que la présence du Président de la République  à une messe.........

Portrait de COLIN33
14/septembre/2023 - 15h40 - depuis l'application mobile

Le pape est un chef d'état, qu'y a t il de surprenant même si les Macron appartenaient à une autre religion

Portrait de Ocarina
14/septembre/2023 - 15h34
australopithèque a écrit :

je croyais qu'il y avait une séparation de l'église et de l'état...

La séparation de l'église et de l'état n'empêche pas et n'a jamais empêché la présence d'un homme d'état dans une église ; mais l'un ne doit pas interférer sur l'autre.