28/08 07:40

Interdiction de l'abaya à l'école - Colère du Conseil Français du Culte Musulman : "Ce n'est pas une tenue religieuse ! C'est une forme de mode. Nous sommes dans un pays de droit !" - Vidéo

Invité hier soir du JT de TF1, le ministre de l’Education national, Gabriel Attal, est revenu sur les grandes mesures de la rentrée scolaire, qui aura lieu le 4 septembre. Parmi les mesures phares : l’interdiction faites aux jeunes filles de porter l’abaya, ces longues robes traditionnelles. « On ne pourra plus porter l’abaya à l’école », a-t-il martelé mais cette décision n'est pas vraiment appréciée par tous.

Au micro de BFMTV, Abdallah Zekri, vice-président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), a déploré ce choix de l'interdiction :

"Je pense que le ministre aurait pu échanger, demander l'avis des responsables religieux. Pour moi, l'abaya n'est pas une tenue religieuse, c'est une forme de mode. Si vous allez dans certains magasins, vous trouvez des abayas. C'est une robe longue et ample à la fois. Ça n'a rien à voir avec la religion.

L'abaya n'a jamais été un signe religieux. Il faut qu'il y ait un texte. Le ministre parle, il s'agite, mais il faut qu'il y ait un texte" qui précisera comment il veut interdire l'abaya et ses motivations. Une fois qu'on l'aura, nous allons lui répondre. Nous sommes dans un pays de droit, il y a la justice, il y a le Conseil d'État."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
29/août/2023 - 08h01

Les talons-aiguille et les crop-top aussi sont des accessoires de mode. Ça ne les empêche pas d'être interdits à l'école...

Portrait de Greenday2013
28/août/2023 - 15h23

Si l'abaya n'est pas un vêtement religieux, pourquoi les religieux veulent-ils empêcher son interdiction ?

De quoi se mêlent-ils ?

Portrait de Talya
28/août/2023 - 14h53
Amri a écrit :

Etrange réaction. Car apriori tout le monde n'est pas d'accord dans le monde musulman. Pour l'islamologue Razika Adnani l'abaya serait plus conforme aux recommandations coraniques que le foulard, qui lui-même n'est pas évoqué dans le texte. Tout cela ayant pour but à la vue des commentateurs et juristes religieux de dissimuler à la fois la chevelure et les formes du corps et la beauté. 

Le CFCM nage donc dans l'ambiguïté en reprochant au ministre de mal connaître l'islam et se pose en spécialiste contre l'avis des spécialistes. Une posture qui trahit les propos.

Si le caractère religieux doit être défini de manière différente par une religion et par l'état, c'est la porte ouverte à tous ceux qui cherchent à avancer masqués. Pourquoi pas, à ce compte là finir par dire que l'islam n'est pas une religion mais une culture, un mode de vie, une philosophie, une discipline personnelle,...etc. et que la laïcité ne concerne que le catholicisme ? Après tout il fut un temps rêvé par Caritas où les autres religions n'avaient aucune existence officielle...

Malheureusement, l'islamisme étant un fait établis il faut bien tenir compte des définitions extrémistes pour les surveiller, peu importe la teneur des débâts internes ! Qu'ils commencent donc par se mouiller vis-à-vis de ces dérives dans les quartiers sensibles en faveur d'un islam modéré ! 

Une fois de plus, le CFCM cherche à affaiblir la république en testant systématiquement toutes les institutions, dont l'Education Nationale. C'est le mal français, la loi interdisant le port de l'Abaya n'est même pas publiée que certains islamistes veulent déjà la contester. Il n'y a qu'à regarder tous les comptes sur les réseaux qui encouragent leur communauté à porter des vêtements religieux. L'islamisme n'avance pas masqué, il défie la France ouvertement chaque jour un peu plus. Impossibilité totale de faire vivre aujourd'hui des communautés différentes dans le respect d'un même pays ? Je ne vois qu'une solution en France : le retour de l'uniforme dans les écoles (rétro mais efficace). Dans d'autres pays, différentes cultures et religions arrivent à coexister sur le même territoire, car elles ne se provoquent pas et ne s'affrontent pas en permanence. Ce qui n'est pas le cas en France.

Portrait de KosMik06
28/août/2023 - 14h52

Qu'une femme Française aille se promener à Alger en jupe et léger décolleté... on lui cracherait au visage!

Oui Monsieur vous êtes dans un état de droit, mais vous êtes chez nous, en France et ici on ne s'habille pas comme au moyen âge...

Ce genre d'accoutrement n'a rien à voir avec notre culture et notre histoire!!!

Si vous voulez vous habiller de la sorte, libre à vous mais faites le chez vous, dans votre pays d'origine.

LFI va s'en donner à coeur joie... normal, vous êtes leur électorat. Au revoir et merci!!

Portrait de charccoi
28/août/2023 - 14h15

Un vêtement de mode ..... et la marmotte ? elle emballe le chocolat ?

Portrait de Vinaigrette
28/août/2023 - 13h32

Les nazislamistes testent la république.

Portrait de MICMAH458
28/août/2023 - 13h17
Bonjour à tous a écrit :

Je ne sais pas si l'abaya est un vêtement religieux ou non, ce que je sais c'est que l'adjectif dans "Education nationale" s'écrit au féminin (et non pas "Education national").

De même "Conseil français du culte musulman" prend une majuscule seulement à "Conseil" (et ne s'écrit surtout pas "Conseil Français du Culte Musulman"), car il s'agit d'un article en langue française et non pas en anglais, où, effectivement on met des majuscules partout dans les noms d'institutions, d'association, etc.

Ah ! Oui ! Sinon laissez donc les nanas s'habiller comme elles en ont envie.

 

C'est assez malin de détourner le propos en nous faisant un cours sur la grammaire et l'utilisation des majuscules dans la langue française.  J'ai beaucoup apprécié, mais le sujet est tout autre, et beaucoup plus important et grave, et ne doit pas être traité avec légèreté.

 

Je me suis déjà exprimé sur ma position, et j'ai juste envie d'attirer l'attention sur votre dernière phrase : il est peu probable que ces femmes soient appelées "nanas" dans leur milieu culturel/cultuel, et leur "envie" de s'affubler de la sorte est loin d'être prouvé.

Portrait de Greenday2013
28/août/2023 - 13h03

Il n'y a pas une contradiction dans la réaction de ce monsieur ?

Il dit que l'abaya n'est pas un vêtement religieux, mais en tant que représentant des musulmans il veut saisir la justice pour contester l'interdiction ?

Il représente les musulmans ou la police de la mode ?

On m'explique ?

Portrait de Kreisker29
28/août/2023 - 12h40

Rien ne les empêche de la porter dans leur pays !!! Bon voyage... sans retour. 

Portrait de Koikilencoute
28/août/2023 - 17h55

2024 : Reconquête! obtient 22 députés européens. 2027 : Zemmour au 2è tour face à Darmanin. 2032 : Maréchal élue présidente

Portrait de Koikilencoute
28/août/2023 - 11h46
bozo75 a écrit :

Comment des gamines Françaises, pour la plupart, peuvent se laisser asservir par 1 religion moyennâgeuse , qui ne respecte pas le libre arbitre des femmes et qui comme on le voit dans certains pays leur interdit même la culture 

Il y a sans doute un certain plaisir à être esclave : tu ne te soucies de rien, pas de décision à prendre, juste obéir. C'est confortable.

Portrait de Amri
28/août/2023 - 11h48

Etrange réaction. Car apriori tout le monde n'est pas d'accord dans le monde musulman. Pour l'islamologue Razika Adnani l'abaya serait plus conforme aux recommandations coraniques que le foulard, qui lui-même n'est pas évoqué dans le texte. Tout cela ayant pour but à la vue des commentateurs et juristes religieux de dissimuler à la fois la chevelure et les formes du corps et la beauté. 

Le CFCM nage donc dans l'ambiguïté en reprochant au ministre de mal connaître l'islam et se pose en spécialiste contre l'avis des spécialistes. Une posture qui trahit les propos.

Si le caractère religieux doit être défini de manière différente par une religion et par l'état, c'est la porte ouverte à tous ceux qui cherchent à avancer masqués. Pourquoi pas, à ce compte là finir par dire que l'islam n'est pas une religion mais une culture, un mode de vie, une philosophie, une discipline personnelle,...etc. et que la laïcité ne concerne que le catholicisme ? Après tout il fut un temps rêvé par Caritas où les autres religions n'avaient aucune existence officielle...

Malheureusement, l'islamisme étant un fait établis il faut bien tenir compte des définitions extrémistes pour les surveiller, peu importe la teneur des débâts internes ! Qu'ils commencent donc par se mouiller vis-à-vis de ces dérives dans les quartiers sensibles en faveur d'un islam modéré ! 

Portrait de DOUG
28/août/2023 - 10h59

Ce n'est pas un signe religieux ?Dans ce cas, laissons alors les juifs venir avec des Tsitsit et on verra bien...

Portrait de Bilbeuze
28/août/2023 - 10h30

je ne sais pas si il le sait, mais nous sommes en France..Dès qu'une décision va en leur encontre, c'est le tolé. Moi j'ai une solution pour arreter ces polémiques, : Il faudrait créer un tribunal islamique pour juger tous ce qu'il estime aller contre eux, ainsi biensur que tous leurs méfait. Là je pense qu'il ne sera pas d'accord. Je rique d'etre censuré mais tant pis

Portrait de Favie500
28/août/2023 - 10h29

si ce n'est pas musulman pourquoi le culte musulman intervient.

Portrait de Favie500
28/août/2023 - 10h18

ce n'est pas une mode de chez nous point.

Portrait de Super Dupont
28/août/2023 - 10h03 - depuis l'application mobile

Je pense que le vice-président du Conseil du Culte Musulman devrait aussi postuler pour devenir Président du Conseil de la mode Musulmane.
Incroyable qu’il ne se rende pas compte que cet habit est porté dans le but d’afficher son appartenance religieuse et qu’il souhaite aller en justice si on l’interdit. C’est d’une hypocrisie totale!

Portrait de kylun2004
28/août/2023 - 09h53

invasion passive

Portrait de Le Suisse
28/août/2023 - 09h46

"Pour moi, l'abaya n'est pas une tenue religieuse, c'est une forme de mode."

Aller hop Rousseau, Autain, Garrido, mettez vous à la mode que diable.

Portrait de MICMAH458
28/août/2023 - 09h24

Abdallah Zekri, vice-président du Conseil Français du Culte Musulman, affirme que cet accoutrement n'est pas religieux, mais alors pourquoi demander l'avis des responsables religieux, qui n'ont pas à se prononcer sur une mode non-religieuse ?  Ce gars se contredit lui-même, et prouve par l'absurde qu'effectivement ce déguisement a bien une connotation islamique.  Et j'apprécie beaucoup la question toute simple mais tellement évidente posée par stbx00 : est-ce que des non-musulmans en portent ?  Poser la question, c'est y répondre...

Portrait de Ocarina
28/août/2023 - 09h21
Chance France a écrit :

Les gens qui militent pour l'uniforme, vous pensez qu'une racaille islamique cesse d'être une racaille islamique dès lors qu'on lui met une blouse ?

L'abaya n'est plus ni moins qu'un outil pour eux pour grignoter notre culture et s'imposer de plus en plus ; tout comme le voile, le burkini,.. d'ailleurs.

L'uniforme freinerait le grignotage, tout au plus...

 

 

Portrait de mbagnick
28/août/2023 - 09h12

Il dit que ce vêtement n'a rien à voir avec l'islam mais que si l'interdiction est prononcée il ira en justice… L'hypocrisie islamique.

Portrait de COLIN33
28/août/2023 - 09h06 - depuis l'application mobile

Encore un sujet qui fait polémique, mais qui refait surface , ça détourne l'attention des français de sujets qui fâchent

Portrait de stbx00
28/août/2023 - 08h42

Difficile d'affirmer que ce n'est pas religieux... Est-ce que des non musulmans en portent ?

Portrait de Fpt01
28/août/2023 - 08h28 - depuis l'application mobile

Uniforme pour tous ! Comme dans des dizaines d’autres pays

Portrait de Amandecroquante
28/août/2023 - 08h15

Je me souviens plus si le conseil avait defendu le crop top ? c’etait « juste » une tenue à la mode dans les collèges, d’ailleurs pour aller à la mosquée c’est le top (sans jeux de mots)