26/08 10:31

L'individu suspecté d’avoir frappé à mort puis pendu à la grille du lycée Paul-Le-Rolland à Drancy, son propre chien a été interpellé, en Seine-et-Marne et placé en garde à vue

L'individu suspecté d’avoir frappé à mort puis pendu à la grille du lycée Paul-Le-Rolland à Drancy, son propre chien a été interpellé,  en Seine-et-Marne et placé en garde à vue pour «sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestiqué, apprivoisé ou captif ayant entraîné la mort».

Dans la nuit du 17 au 18 août, l’individu, âgé de 35 ans, avait été filmé par des caméras de surveillance en train de molester le chien. Plus tard dans la soirée, d’autres images le montrent à proximité du lycée sans l’animal.

Un mandat de recherche avait été émis contre lui en France après la découverte du corps pendu. L’homme a été retrouvé grâce à sa téléphonie après plusieurs jours de traques.

L’interpellé faisait l’objet d'un mandat d'arrêt européen pour d'autres faits, émis par la Roumanie, dont il serait originaire. «L'individu s'est vu remettre une convocation pour être jugé ultérieurement par le tribunal correctionnel», indique le parquet de Bobigny.

De son côté l"Action protection animale (APA)  en dit un peu plus sur ce qui s'est passé :

"Pour ne pas payer les frais d'abandon, un homme bat et pend son chien aux grilles d'un lycée de Drancy (93). Vendredi dernier, aux alentours de 3 heures du matin, un homme est repéré par les caméras de surveillance en train de trainer son chien tout en lui adressant de violents coups, avant de disparaitre du champ de surveillance.

Le lendemain, le berger malinois fut découvert pendu avec un nœud coulant… Cet acte de barbarie doit être puni, la loi prévoit 5 ans de prison et 75.000 € d'amende.  La FBB se constitue partie civile.

En fait, pour ne pas payer les frais d'abandon, cet homme a battu et pendu son chien aux grilles du lycée de Drancy dans le 93". Le chien vivait attaché dehors dans ses excréments et était battu. L'homme aurait tenté de l'abandonner à la SPA mais aurait renoncé car il ne voulait pas payer les 80€ de frais d'abandon. Il a donc préféré tuer ce chien de ses mains. 

.

ATTENTION IMAGES VIOLENTES NON FLOUTEES 

.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de daudge
26/août/2023 - 12h24

Pas d'amende, ça sert à rien mais le même sort, battu et pendu au grillage comme il l'a fait à ce pauvre toutou !!

Portrait de phiphilp44
26/août/2023 - 11h49

Il s'est vu remettre un convocation pour une comparution ultérieure ?, autant dire qu'il y a peu de chance que cette ordure ne se présente devant la justice, n'y avait il pas possible d'une comparution immédiate ?

Portrait de MonaLou03
26/août/2023 - 11h31

Une ordure ne veut pas participer au frais d'abandon (je tiens à souligner que cette merde a voulu un chien, et lorsque l'on fait ce choix, on sait que l'on doit l'assumer financièrement. Et parce qu'il ne voulait pas, c'est maintenant à la société d'héberger aux frais de la princesse son incarcération), et donc pour cette raison il préfère le battre jusqu'à la mort, et le pendre. Ce que cette ordure a commis est au-delà de la barbarie.

Je remercie les policiers qui ont fait leur travail en l'interpellant et en le mettant en garde à vue. Mais que va faire la justice ? Nous sommes nombreux à vouloir qu'elle soit rendue à sa juste valeur, mais malheureusement il n'en sera rien.Et pourtant j'aurai bien quelques idées pour une vraie condamnation :

- le castrer (sans anesthésie, ça c'est le petit bonus) afin qu'il ne puisse surtout plus se reproduire. Comment accepter qu'une telle ordure puisse se reproduire et être chef de famille...,

- lobotomie du cerveau : cet individu, vu sa façon de penser et sa manière d'agir mérite vraiment d'être un légume (la peine de mort n'existe plus en France, et là, la sanction serait juste, car il ne sera jamais récupérable),

- et lorsque l'on voit ces milliers d'animaux qui sont utiliser chaque jour dans des putains de labos et qui souffrent jusqu'à en crever, pourquoi ne pas faire des expériences avec cette merde. Cela éviterait aux animaux la souffrance qu'ils ne méritent pas, alors que des crevures sont sur terre.

Il n'a eu aucun respect, aucune dignité, pourquoi en avoir pour lui, et au moins peut-être fera-il évoluer la science.

Et évidemment lister cette merde pour qu'il n'adopte plus jamais un animal, quel qu'il soit !

Mais ça, c'est dans mes rêves, puisque comme d'habitude la justice sera laxiste, et s'en moque royalement.

Une pensée pour ce chien martyre, qui jusqu'au bout, même aux yeux des médias, n'aura bénéficié d'aucune once de respect puisqu'à aucun moment on ne mentionne son nom, comme une "vulgaire chose", qui a souffert atrocement, et qui a payé de sa vie la barbarie d'un être soi-disant humain, clairement dénué de toute humanité.