11/08 14:34

Camouflet pour le gouvernement : Saisi en référé par "Les Soulèvements de la Terre", le Conseil d'État a suspendu sa dissolution prononcée par l'exécutif fin juin - Vidéo

 C'est au choix un camouflet ou une claque donnée au gouvernement par le Conseil d'Etat. Saisi en référé par le mouvement écologiste "Les Soulèvements de la Terre", le Conseil d'État a suspendu ce vendredi sa dissolution prononcée par l'exécutif fin juin

Les juges de la plus haute juridiction administrative ont débattu mardi du référé suspension déposé par le mouvement écologiste fin juillet pendant une audience de trois heures, et avaient mis leur décision en délibéré. Ce recours d’urgence, qui ne présage pas du jugement définitif, visait à suspendre la dissolution ordonnée par le gouvernement le 21 juin s’il existait des «doutes sérieux» sur la légalité du décret pris en Conseil des ministres. Les juges devront donc encore se prononcer sur le fond, ce qui devrait prendre plus d’un an.

Fin mars, quelques jours après les violents affrontements entre des militants et les forces de l'ordre contre le projet des mégabassines à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), le gouvernement avait annoncé sa volonté de dissoudre le mouvement. Avec la confirmation par le décret de dissolution trois mois plus tard, jamais l'Etat n'avait dissous un mouvement d'une telle ampleur. En effet, près de 150.000 personnes se sont déclaré membres, réparties dans quelque 190 comités locaux sur tout le territoire.

Du côté des Soulèvements de la terre, on se défend de toute incitation à la violence sur des personnes et on agite le drapeau de l'urgence climatique pour justifier les actions militantes. « Il y a un constat d'urgence climatique, on a besoin de ce soulèvement sociétal pour attirer l'attention et que ces projets (les mégabassines) soit immédiatement arrêtés », a déclaré au cours de l'audience Benoît Biteau, député européen (EELV) et requérant dans l'affaire.

Des arguments immédiatement balayés par Pascale Leglise : « On ne discute pas du bien-fondé sur le sujet des bassines, on est en train de discuter des moyens d'action de ce groupement de fait », lui a rétorqué Pascale Léglise.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 19h54
Discobitch a écrit :

Non ce qui est trop facile c'est de décréter que tout ce qui ne cadre pas avec l'idéologie au pouvoir est de l'ordre de la haine, de la mauvaise pensée et de travestir l'esprit des lois pour le censurer. Et oui c'est le propre de toutes les dictatures. 

Quelle idéologie au pouvoir?

Portrait de GLGD
11/août/2023 - 17h56
Commandant Clarence Havoux a écrit :

OK Benjamin, on fait pareil avec Génération Identitaire.

Exactement car GI n'a jamais fait d'appel à manifestation violente, n'a jamais été condamné, n'a jamais provoqué de trouble à l'ordre public, n'a jamais blessé de policier, et ne pouvait pas être à l'origine de problématique de santé publique non plus avec des cheveux propres.. tout le contraire des éco-terroristes visés ici.

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 17h25
Discobitch a écrit :

On a encore la preuve ici que c'est pas le cas. Qu'aucune loi ne s'applique aux gauchistes tandis que les opposants au système sont tous dissout les uns après les autres pour délit d'opinion. Comme dans toutes les dictatures.  

Non mais ça c'est l'argument un peu trop facile, tout le monde quel que soit son "bord" finit invariablement par crier à l'injustice et à la dictature.

Portrait de COLIN33
11/août/2023 - 16h11 - depuis l'application mobile

Le camouflet est encore pour Darmanin, il n'a pas de chance lol

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 15h52
Çabaigne a écrit :

Quels anti- manifestants s’il vous plait ? Sur les champs élizées probablement. Mais à Sainte Soline ?? Bonne nouvelle les fantasmes sont autorisés.

Non mais c'est évident que la grande majorité était pacifique, mais c'est plus facile de se focaliser sur les fouteurs de bordel et les violents, et c'est bien justement ce qui discrédite les actions de ce groupe, du pain béni pour les détracteurs, Darmanin en tête.

Portrait de Çabaigne
11/août/2023 - 15h47
dadaright a écrit :

Ce sont les flics  et les anti-manifestants qui viennent avec des armes , et se tapent dessus et évidemment se sont les manifestants pacifistes qui récoltent toute la violence de tout ça .

Quels anti- manifestants s’il vous plait ? Sur les champs élizées probablement. Mais à Sainte Soline ?? Bonne nouvelle les fantasmes sont autorisés.

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 15h42
Discobitch a écrit :

En résumé, la gauche a tous les droits même celui de la violence et de la tentative de meurtre parce que les juges rouges n'appliquent pas à eux l'incrimination stalinienne de "la haine".

Tandis que ceux qui ne sont pas de gauche ont juste le droit de fermer leur gueule, même quand ils s'expriment pacifiquement dans le cadre de la loi.

On a juste constitutionalisé le délit d'opinion. On attaque non plus les gens pour ce qu'ils font mais pour ce qu'ils pensent. 

Pour ma part, je suis pour que chacun puisse s'exprimer tranquillement, tant que ça reste dans le respect et comme vous dites, dans le cadre de la loi.

Portrait de KERCLAUDE
11/août/2023 - 15h27

Quelles personnes siègent au Conseil d'Etat...??

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 15h26
Discobitch a écrit :

Exactement. Par contre dire pacifiquement aux immigrés que ce serait sympa d'arrêter de tuer nos enfants, c'est de la haine c'est intolérable.  

Ho mais il y a plein de choses qu'on peut dire de manière pacifique, même les pires, ça n'empêche pas les propos haineux.

Portrait de Çabaigne
11/août/2023 - 15h19
dadaright a écrit :

Génération identitaire a été dissout pour des propos et événements qui véhiculaient la haine , ce ne sont pas les propos d'un individus mis en cause  mais  celui de l'association . Et puis pour ce qui est de Civitas ça reste à voir , le type tiens des propos discriminatoire envers les juifs donc il doit être sanctionné lui mais de la a faire peser tout sur l'association  , il faut voir ce qu'il en est de plus près mais en tant que président il a une responsabilité énorme . 

Venir a une manif avec des armes, lancer des objets lourds a la tête des policiers, leur envoyer des cocktail molotoff dans le jambes, détruire leurs véhicules, ce n’est pas de la haine, c’est simplement une façon d’exprimer son désaccord. 

Portrait de MICMAH458
11/août/2023 - 15h02

A force d'avaler des couleuvres de plus en plus grosses, darmanin doit avoir un estomac en béton.  Et je ne parle pas de la résistance de sa joue, au vu des gifles qu'elle reçoit.

Portrait de Mollux
11/août/2023 - 14h55

Voilà une excellente nouvelle!

Portrait de Caro3ine
11/août/2023 - 14h51

1/ Ce n'est pas un camouflet, et Gérard Darmanin va revoir sa copie.

2/ Je suis plutôt contre cette dissolution.