11/07 11:31

Le gouvernement espagnol a entériné la fin de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et de l'obligation de porter un masque dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les pharmacies

Le gouvernement espagnol a entériné la fin de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et de l'obligation de porter un masque dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les pharmacies. Cette mesure, annoncée fin juin par le gouvernement, a été approuvée en conseil des ministres et sera effective après sa publication au journal officiel (Boletín Oficial del Estado, BOE), qui intervient habituellement le lendemain de l'approbation. «Nous avons conclu, trois ans après le début de la pandémie, à la fin de la crise sanitaire occasionnée par le Covid-19», a déclaré le ministre de la Santé, José Manuel Miñones, lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement a entériné «la fin de toutes les mesures extraordinaires qui avaient été mises en place en lien avec la crise sanitaire» et plus particulièrement «de l'obligation de porter un masque là où elle était encore en vigueur», a ajouté le ministre. Le port du masque reste «hautement recommandé» dans certains cas, comme dans les unités de soins intensifs ou les maisons de retraite, afin de «protéger les populations vulnérables».

L'Espagne avait mis fin à l'obligation de porter un masque en intérieur en avril 2022, puis dans les transports publics en février dernier. Il restait toutefois obligatoire dans les lieux susceptibles d'accueillir des personnes à risque comme les hôpitaux, les maisons de retraite ou encore les pharmacies. L'obligation de porter le masque a toujours été majoritairement respectée dans ce pays traumatisé par la première vague de la pandémie, lors du printemps 2020, au cours duquel un confinement parmi les plus strictes au monde avait été mis en place. En Espagne, où la vaccination n'a pas entraîné de polémique majeure, plus de 121.000 personnes sont mortes du Covid-19, selon les derniers chiffres officiels.

Ailleurs sur le web

Vos réactions