14/06/2023 14:31

Une plainte déposée suite à la dégradation d'une serre expérimentale dimanche au sud de Nantes pendant une manifestation de militants écologistes venus dénoncer l'exploitation du sable à des fins industrielles - VIDEO

Une plainte a été déposée lundi suite à la dégradation d'une serre expérimentale dimanche au sud de Nantes pendant une manifestation de militants écologistes venus dénoncer l'exploitation du sable à des fins industrielles, a-t-on appris mardi auprès de la Fédération des Maraîchers Nantais.

"C'est l'incompréhension la plus complète, je ne comprends pas pourquoi on a piétiné de la nourriture, pourquoi on a détruit des réseaux d'eau (...) je ne comprends pas pourquoi on appelle à brûler un secteur d'activité", a énuméré Emmanuel Torlasco, directeur de la Fédération des Maraîchers Nantais, un syndicat qui regroupe environ 190 entreprises.

La serre expérimentale visée, dans le village de Pont-Saint-Martin, se trouvait sur le parcours d'un convoi qui a rassemblé dimanche environ un millier de personnes, des centaines de vélos et 30 tracteurs. Cette manifestation avait été lancée à l'appel d'un collectif regroupant notamment Les Soulèvements de la terre et La tête dans le sable, une association qui lutte pour la protection de cette ressource.

Les manifestants ont mené durant leur trajet plusieurs actions de "désobéissance civile", dont celle visant cette serre où ils ont enlevé les plantations existantes pour semer à la place des graines de sarrasin. Un tag indiquant "Que brûle l'agroindustrie" a été rédigé sur les bâches plastiques de la serre.

Selon Emmanuel Torlasco, "la serre expérimentale qui fait 3.000 m2 a été dégradée entièrement", les dégâts se chiffrent à "quelques dizaines de milliers d'euros".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
14/juin/2023 - 18h56

Des militants écologistes ? Plutôt des extrémistes écologistes qui ne jurent que par l'écologie punitive, supportés en cela par EELV