14/06 11:16

Japon: Deux soldats tués et un autre blessé lors d'une fusillade dans un centre de tir de l'armée à Gifu, dans le centre du pays - L’auteur présumé a été arrêté, annoncent les autorités

Deux soldats ont été tués et un autre blessé mercredi lors d'une fusillade dans un centre de tir de l'armée japonaise à Gifu (centre du Japon), dont l'auteur présumé, qui était une nouvelle recrue, a été rapidement arrêté.

"Au cours d'un exercice à balles réelles dans le cadre de l'entraînement de nouvelles recrues, un candidat aux Forces d'autodéfense a tiré sur trois personnes", a déclaré dans un communiqué la Force terrestre d'autodéfense japonaise, qui a confirmé plus tard la mort de deux soldats.

Le meurtrier présumé était une nouvelle recrue de 18 ans qui avait rejoint l'armée en avril, a précisé par la suite lors d'une conférence de presse le commandant de la Force terrestre d'autodéfense, Yasunori Morishita. Ce drame "est absolument impardonnable pour une organisation chargée de manipuler des armes, et je le prends très au sérieux", a déclaré ce général.

Les trois victimes étaient chargées d'initier au tir les nouvelles recrues, dont l'assaillant présumé, qui a été maîtrisé et arrêté par d'autres militaires sur place, a-t-il ajouté. Le suspect a "tiré avec un fusil" avec "l'intention de tuer", selon un porte-parole de la police locale interrogé par l'AFP.

Les victimes sont un homme d'une cinquantaine d'années et deux autres hommes d'une vingtaine d'années, selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK, des informations sans plus de précisions qui n'étaient pas encore officiellement confirmées.

Le centre de tir où se sont déroulés les faits, une installation couverte s'étendant sur plus de 65.000 m2, est géré par les Forces japonaises d'autodéfense, l'armée du pays.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Casqu d'or
25/juin/2023 - 08h19

Pourquoi Morandini est-il toujours à l'antenne alors qu'il a été CONDAMNÉ pour détournement de mineur et qu'il a des casseroles de travail dissimulé et d'harcèlement ? Tex a été viré pour une simple blague mais Morandini est toujours là et essayent même de provoquer la guerre civile pour le compte des riches !

 

Puisque la modération continue de supprimer des comptes et des messages qui ne vont pas à l'encontre de la charte, autant parler des choses qui fâchent.