07/06/2023 07:07

Les incidents se multiplient dans les lycées et les écoles avec des élèves souhaitant porter l'Abaya, tenue traditionnelle musulmane : Le ministre de l’Éducation a réuni hier les recteurs à Paris - Vidéo

Le ministre de l’Éducation a réuni hier les recteurs pour évoquer la multiplication des incidents liés à ces robes traditionnelle ou Abaya. Le dictionnaire Le Robert défini l’Abaya comme étant un« Long vêtement féminin qui couvre l'ensemble du corps à l'exception du visage et des mains, traditionnel dans certains pays de culture musulmane. » 

Cette longue robe a pour but de couvrir l'intégralité du corps de la femme à l'exception du visage, des mains et des pieds. Camouflant les formes du corps, l'abaya se veut un signe de modestie dans la culture islamique. Ce vêtement peut-être considéré comme une extension du voile qui doit couvrir les cheveux de la femme et est adopté par certaines femmes musulmanes. Souvent noire, les modèles d'abaya ont pris des couleurs ces dernières années.

Le port de l'abaya n'est pas systématiquement obligatoire pour les musulmanes, cela dépend de la législation de chaque Etat. En Arabie saoudite, dans d'autres pays du golfe ou encore en Iran, toutes les femmes musulmanes ou non sont contraintes de porter l'abaya. Mais les pays où le port de cette longue robe est obligatoire ne sont pas majoritaires ; dans le reste du Moyen-Orient le vêtement n'est pas obligatoire.

En France, selon Le Parisien, les observateurs pointent la recrudescence du port de l’Abaya en lien souvent avec des événements comme la rentrée scolaire, l’anniversaire de la mort de Samuel Paty le ramadan… voire certaines actualités sociales comme les retraites . Il est d’ailleurs indiqué que souvent cela est accentué par « des activistes venus de la gauche radicale qui prennent l’abaya comme prétexte pour souffler sur les braises », poursuit le ministre.

L’un des points chauds de la contestation c’est Marseille. Jeudi 25 mai, devant le lycée Diderot situé dans un quartier difficile des assistants d’éducation et des professeurs ont manifesté leur opposition au contrôle des signes religieux chez les élèves. Depuis cet automne, la circulaire dite Ndiaye demande aux chefs d’établissement de différencier la simple tunique de la tunique considérée comme religieuse.

Le Parisien rapporte que le recteur de l’Académie d’Aix Marseille a été « plus que surpris » de voir la question des abayas s’inviter début mai dans deux prestigieux lycées : Le lycée Saint-Charles et le prestigieux lycée Thiers où les élèves ont été invités sur Instagram à se présenter en robe devant le portail.

« On retrouve toujours les mêmes éléments de langage qui visent à normaliser les vêtements à caractère religieux », pointe le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), qui invite « à ne pas prendre ce qui se passe à la légère ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
7/juin/2023 - 15h47
Herculanum a écrit :

Le port de l'abaya n'est pas systématiquement obligatoire pour les musulmanes, cela dépend de la législation de chaque Etat. En Arabie saoudite, dans d'autres pays du golfe ou encore en Iran, toutes les femmes musulmanes ou non sont contraintes de porter l'abaya. Mais les pays où le port de cette longue robe est obligatoire ne sont pas majoritaires ; dans le reste du Moyen-Orient le vêtement n'est pas obligatoire.

 

Comme quoi c'est bien une certaine idée politiques en France .

Ce n'est pas une idée politique ... c'est de la provocation organisée !

Portrait de Hola2
7/juin/2023 - 14h09

Cette religion est un fléau, elle l'a assez prouvé à travers l'histoire.

Portrait de COLIN33
7/juin/2023 - 13h34 - depuis l'application mobile

On ne doit même pas pas se poser la question sur le port de cet habit, nous sommes en France un point c'est tout, sinon retour au pays où cet habit est dans la norme

Portrait de Acker
7/juin/2023 - 12h31

On n'est plus en France...

La France est malade...

Portrait de Favie500
7/juin/2023 - 12h27
Herculanum a écrit :

Il semble que le message ne passe pas .

La république est laïque , mais bon certains se jouent des lois

La république est laïque mais on "autorise" les élèves a être absents pour la fête du fin du ramadan. Chercher l'erreur.

Mes enfants ont été en école privée il y avait une tenue à respecter :

pas de jogging sauf si la première heure de cours était EPS

pas de tenue qui montrait le nombril 

pas de claquette 

pas de jupe trop courte ETC ....

et comme pas hasard les règles étaient respectées.

Il faut virée ces pisseuses qui se croient au dessus des lois.

Portrait de Causette
7/juin/2023 - 11h24
wicket a écrit :

Tiens, le Ministre de l'Education commence à se bouger... Ne serait-il pas temps.. grand temps !

Le pape du wokisme fait semblant de bouger pour commencer à justifier sa paye!

 

Portrait de Causette
7/juin/2023 - 11h22

A force d'accommodements avec une religion conquérante et totalitaire, le cancer islamique progresse en France et va tous nous dévorer si on ne la contraint pas!

Portrait de Herculanum
7/juin/2023 - 11h09

Le port de l'abaya n'est pas systématiquement obligatoire pour les musulmanes, cela dépend de la législation de chaque Etat. En Arabie saoudite, dans d'autres pays du golfe ou encore en Iran, toutes les femmes musulmanes ou non sont contraintes de porter l'abaya. Mais les pays où le port de cette longue robe est obligatoire ne sont pas majoritaires ; dans le reste du Moyen-Orient le vêtement n'est pas obligatoire.

 

Comme quoi c'est bien une certaine idée politiques en France .

Portrait de Herculanum
7/juin/2023 - 11h06
kylun2004 a écrit :

aucun signe religieux, ce n'est pas compliqué a comprendre...

Il semble que le message ne passe pas .

La république est laïque , mais bon certains se jouent des lois

Portrait de Tempura
7/juin/2023 - 10h08
HAL9000 a écrit :

Les riches font venir des gens qui ont des valeurs et des cultures complètement différentes pour faire les métiers avilissants pour un salaire misérable: des nounous, des livreurs Uber, des femmes de ménage, des éboueurs.... 

Ces frictions culturelles sont inévitables, mais ce ne sont pas les riches qui payent les pots cassés, mais le petit peuple. Au contraire ces frictions servent les riches qui peuvent monter les pauvres les uns contre les autres, diviser les esclaves de la classe moyenne.

Réveillez-vous.

La plupart des riches n'a aucun intérêt à ce que la france soit un enfer fiscal du aux dépenses pharaoniques et exponentielles que coute cette immigration de masse de parasites sociaux.

Ce que tu décris ce sont des intérêts court-thermistes de restaurateurs et petits exploitants agricoles. 

Avant de réveiller les autres, commence par te réveiller de tes conneries marxistes.

Portrait de Tempura
7/juin/2023 - 09h46

Il est bon de rappeler que 93% des français ont voté pour ça quand ils ont eu une dernière occasion de l'empêcher.  

Portrait de Inco
7/juin/2023 - 09h18
Le Modérateur a écrit :

Pauvre petit troll aigri...

Dit-il ....

Portrait de DOUG
7/juin/2023 - 09h08

Ca va être de pire en pire... Il faut que l'état soit ferme devant ce phénomène qui de toute façon, va finir par s'imposer..

Portrait de MICMAH458
7/juin/2023 - 09h09

Ce ministre -marionnette de macron réunit les recteurs pour leur dire quoi ?  Que si le nombre de faits recensés est inférieur à 10% des problèmes rencontrés, on ne fait rien : surtout pas de vague dans l'Education Nationale, cela ferait désordre et ne pourrait prouver que tout est en train de se déliter, que ce soit à l'école ou à la justice, ou encore en d'autres domaines que ce gouvernement n'est pas capable de maîtriser (ou ne veut pas, ou n'a pas intéret, c'est selon).

Portrait de Inco
7/juin/2023 - 08h57
Le Modérateur a écrit :

Encore en train d'agresser autrui ?

encore cette culture de victimisation .... à une époque on en avait...

Portrait de Inco
7/juin/2023 - 08h53
shermancrow a écrit :

Personne ne va dire quoi que ce soit, de peur de finir comme Samuel Paty, la plupart des hommes politiques, responsables d'établissement, enseignants...etc ont une peur bleue de cette religion, une religion qui est sensé, d'apres leur dires, pronner l'amour et la paix... qui impose par la force leur "culture" en France et qui décapique toute personne qui ne va pas dans leur sens...

C'est pour cette raison que vous avez manqué des cours de français ?

Portrait de Inco
7/juin/2023 - 08h42

Bah oui il faut bien faire oublier la réforme des retraites. Du coup on prend le sujet de prédilection favori !!

Portrait de shermancrow
7/juin/2023 - 08h07

Personne ne va dire quoi que ce soit, de peur de finir comme Samuel Paty, la plupart des hommes politiques, responsables d'établissement, enseignants...etc ont une peur bleue de cette religion, une religion qui est sensé, d'apres leur dires, pronner l'amour et la paix... qui impose par la force leur "culture" en France et qui décapique toute personne qui ne va pas dans leur sens...

Portrait de kylun2004
7/juin/2023 - 07h59

aucun signe religieux, ce n'est pas compliqué a comprendre...