26/05/2023 09:41

L'armateur CMA CGM, dirigé par le milliardaire Rodolphe Saadé et de plus en plus présent dans le secteur des médias, va racheter le journal économique français "La Tribune"

L'armateur CMA CGM, dirigé par le milliardaire Rodolphe Saadé et de plus en plus présent dans le secteur des médias, va racheter le journal économique français La Tribune, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

"Le Groupe CMA CGM a remis ce jour une promesse d'achat en vue de l'acquisition de 100% du capital du Groupe HIMA, propriétaire du journal La Tribune", a-t-il indiqué. "La réalisation définitive de la transaction reste soumise à la consultation des instances représentatives du personnel puis à l'obtention des autorisations réglementaires", a-t-il précisé.

Cette acquisition renforce la présence de l'armateur marseillais (sud) dans le secteur des médias en France, où il a mis le pied ces derniers mois sous la houlette de M. Saadé. CMA CGM, qui a enregistré en 2022 un bénéfice net record de plus de 23 milliards d'euros, est devenu en octobre propriétaire du groupe de presse La Provence au terme d'un long feuilleton.

Ce groupe publie les quotidiens La Provence et Corse Matin. Il s'est ensuite invité au capital du groupe audiovisuel M6, puis, début avril, à celui du média vidéo en ligne Brut. Signe de ses ambitions dans le secteur, CMA CGM a recruté début mars Laurent Guimier, ex-directeur de l'information de France Télévisions, pour diriger sa branche médias, CMA CGM Media.

"CMA CGM entend être un acteur décisif en matière d'innovation et de transformation du secteur des médias", a assuré le groupe dans son communiqué. Il a insisté sur "la complémentarité" entre ses différents médias, qui est selon lui "au coeur" de sa stratégie dans le secteur. "La Tribune est complémentaire avec La Provence et Corse Matin (...) notamment pour son expertise en matière de transformation numérique", a assuré le groupe.

Créé en 1985, La Tribune a abandonné sa formule quotidienne imprimée en 2012. Depuis, il s'est quasiment exclusivement tourné vers le numérique: en version papier, il est passé d'une périodicité hebdomadaire à mensuelle en 2020, et revendique désormais trois millions de visiteurs uniques mensuels sur son site.

Le journal appartient à 72% au groupe HIMA, lui-même détenu à 20% par l'entrepreneur Jean-Christophe Tortora et 80% par Franck Julien, patron du géant du service aux entreprises Atalian. Le reste appartient à l'entrepreneur Laurent Alexandre (fondateur de Doctissimo).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions