21/05 15:02

Les réservations de logements neufs auprès des promoteurs immobiliers ont chuté au premier trimestre sous la barre des 20.000, un niveau historiquement bas, selon les statistiques du ministère de la Transition écologique

Les réservations de logements neufs auprès des promoteurs immobiliers ont chuté au premier trimestre sous la barre des 20.000, un niveau historiquement bas, selon les statistiques provisoires du ministère de la Transition écologique.

Avec 19.487 logements réservés, 41% de moins qu'un an auparavant, la commercialisation marque un quatrième trimestre de baisse consécutif, et s'installe même en dessous de son niveau du deuxième trimestre 2020, en plein confinement.

Les promoteurs pâtissent d'un contexte économique très défavorable, pris entre la hausse des coûts de construction et les difficultés d'accès au crédit pour les acquéreurs.

Les mises en vente, qui représentent l'offre nouvelle des promoteurs, commencent elles aussi à décrocher, avec une baisse de 9% en un trimestre et de 15% sur un an.

Conséquence, l'encours de logements neufs disponibles à la vente dépasse 123.000, en hausse constante depuis début 2022.

La chute des réservations est aussi marquée pour les appartements, coeur de métier des promoteurs, que pour les maisons.

Elle concerne tous les types de territoires, mais est particulièrement vertigineuse (-48%) en zone B1, correspondant aux grandes agglomérations comme Bordeaux, Strasbourg, Rennes ou Nantes, et à la périphérie de villes très tendues comme Lyon et Lille.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
21/mai/2023 - 20h38 - depuis l'application mobile

Vu le prix de vente, ou de location, ils peuvent louer ces logements a des français en recherche de logements a prix modéré, selon les régions les prix sont dissuasifs pour beaucoup de Français