Rechercher

30/04 08:02

Le vol à main armée a eu lieu hier dans la boutique Bulgari, place Vendôme à Paris, aurait permis aux agresseurs de repartir avec plusieurs millions d'euros de bijoux - Regardez le cambriolage

Le vol à main armé a eu lieu hier dans la boutique Bulgari, située sur l'emblématique place Vendôme à Paris, aurait permis aux agresseurs de repartir avec plusieurs millions d'euros de bijoux, a-t-on appris auprès de la police et du parquet, confirmant une information d'Actu17. Selon les premiers éléments, trois individus à bord de deux motos se sont présentés à la bijouterie vers 13h45, a précisé une source policière.

Deux d'entre eux étaient porteurs d'armes longues, a-t-elle indiqué, ajoutant qu'ils avaient frappé l'agent de sécurité. Le préjudice estimé à "plusieurs millions d'euros était toujours en cours d'évaluation" samedi en fin de journée, a précisé une source proche de l'enquête à l'AFP.

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux semblant correspondre au braquage, on voit deux imposantes motos noires stationnées sur le trottoir, devant la bijouterie.

Un homme casqué, armé et vêtu de noir fait le guet. Puis les trois hommes prennent la fuite sur les deux motos, selon les images.

Une enquête de flagrance pour vol à main armée en bande organisée a été ouverte et confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne, a indiqué le parquet de Paris.

La bijouterie Bulgari avait déjà fait l'objet d'un vol à main armée en septembre 2021 dont le préjudice avait été estimé à 10 millions d'euros.

Parmi l'équipe de braqueurs, l'un avait été blessé à la jambe par un policier. Interpellé, il avait été mis en examen et écroué. En juin 2022, deux autres suspects âgés à l'époque de 26 et 37 ans et originaires de Seine-Saint-Denis, avaient été interpellés. Ils avaient également été mis en examen et placés en détention provisoire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
30/avril/2023 - 13h58

Les riches voient leurs beaux quartiers braqués, saccagés, incendiés... mais ils revoteront EnMarche aux prochaines élections