01/05 14:31

Les factures d'électricité des ménages dans l'UE ont bondi de 20% sur un an au second semestre 2022, tandis que leurs factures de gaz s'envolaient de 46%, atteignant des niveaux record à cause de la guerre en Ukraine

Les factures d'électricité des ménages dans l'UE ont bondi de 20% sur un an au second semestre 2022, tandis que leurs factures de gaz s'envolaient de 46%, atteignant des niveaux record à cause de la guerre en Ukraine, selon des chiffres d'Eurostat.

Sur la période allant de juillet à décembre 2022, les prix de l'électricité pour les ménages ont atteint en moyenne à travers l'UE 28,4 euros pour 100 kWh, soit un bond de 21% par rapport à la même période de 2021, a indiqué l'office européen des statistiques.

Une conséquence de la flambée des prix de gros de l'électricité, de facto indexés sur le coût de production de la dernière centrale utilisée pour équilibrer l'offre et la demande, le plus souvent une centrale au gaz. Or, les cours du gaz naturel se sont envolés à mesure que la Russie cessait ses livraisons à l'Europe.

Eurostat souligne cependant de fortes disparités entre les pays, ainsi que les impacts divers des mesures de soutien prises par les gouvernement nationaux. La part des taxes dans les prix de l'électricité a ainsi été diminuée quasiment de moitié en Europe.

Au second semestre, les plus fortes hausses sur un an ont été enregistrées en Roumanie (+112%), République tchèque (+97%), Danemark (+70%), Lituanie (+65%) et Lettonie (+59%).

A l'inverse, des augmentations bien plus modérées ont été constatées en Autriche, Allemagne, Pologne et Bulgarie (4 à 5%). La hausse en France s'établit à 9%.

Et les factures d'électricité des ménages ont même reculé sur un an à Malte --où les prix sont réglementés--, ainsi qu'aux Pays-Bas, où les consommateurs ont été aidés notamment via des réductions d'impôts.

Exprimés en euros, les prix moyens de l'électricité pour les ménages ont varié d'environ 11 euros/100 kWh en Hongrie et en Bulgarie, à environ 45 euros en Belgique et 59 euros au Danemark.

De même, les factures de gaz des ménages de l'UE se sont en moyenne établies à 11,4 euros pour 100 kWh au second semestre 2022, contre 7,8 euros un an plus tôt.

Les pays de l'Est, très dépendants du gaz russe, ont été lourdement touchés: les prix du gaz ont plus que triplé en République tchèque, bondi d'environ 160% en Roumanie et en Lettonie, et ils ont doublé en Lituanie comme en Belgique. Seuls deux pays (Croatie et Slovaquie) ont enregistré des hausses inférieures à 20%, selon Eurostat.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
2/mai/2023 - 11h16

Bravo Macron, Bravo les gens qui ont voté pour lui ou se sont abstenus en croyant les bobards du bonimenteur Macron et les médias à ses ordres.