24/03/2023 08:02

Retraites - Lors des violences qui ont éclaté hier à Lille, le patron de la police départementale, Thierry Courtecuisse, a reçu un pavé sur la tête, lancé par un casseur

Des échauffourées ont éclaté jeudi à Lille, comme dans de très nombreuses villes de France,  pendant lesquelles le chef de la sécurité publique du Nord a été touché par un pavé à la tête, selon une source policière et des journalistes de l'Agence France-Presse. 

Thierry Courtecuisse "a reçu un pavé sur la tête pendant la manifestation", a indiqué une source policière à l'AFP.  Selon les journalistes de l'AFP, alors que la tension montait à l'arrivée du cortège, fort de 12.500 personnes selon la préfecture, sur la place de République, la police a fait usage d'un canon à eau.

Des manifestants ont alors lancé de nombreux pavés sur les forces de l'ordre. Les policiers ont répondu à coup de lacrymogènes, avant de les charger, recouvrant la place d'un épais nuage de gaz. Au moins cinq personnes ont été interpellées, selon les journalistes sur place.

"Tout le monde déteste la police !", ont scandé les manifestants pendant les échauffourées, avant de tenter sans succès de poursuivre leur action aux cris de "On part en manif sauvage".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Iwillsurvive
24/mars/2023 - 11h25

Non porteur de son équipement de sécurité. J'espère qu'il va être puni par sa hiérarchie.

Portrait de Alain_jacques367
ZOAR a écrit :

On comprend pourquoi il n'a put courir assez vitesmiley

@ZOAR casseurs danger

Portrait de ZOAR
24/mars/2023 - 09h23

On comprend pourquoi il n'a put courir assez vitesmiley