16/03/2023 08:02

Une plainte a été déposée contre une employée d'un hôpital lyonnais, soupçonnée d'avoir diffusé des photos de cadavres sur les réseaux sociaux : "Ces agissements sont intolérables et indignes"

Une plainte a été déposée contre une employée d'un hôpital lyonnais, soupçonnée d'avoir diffusé des photos de cadavres sur les réseaux sociaux. Dénonçant des agissements «intolérables et indignes», les Hospices civils de Lyon (HCL) ont porté plainte contre une employée du service funéraire de l'hôpital de la Croix-Rousse. Celle-ci est soupçonnée d'avoir photographié des défunts avant de partager les clichés sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, les HCL ont indiqué qu'une enquête administrative a été ouverte lundi, après le signalement de ces images.

Un lanceur d'alerte, Marvin L., a notamment permis de confondre la suspecte. Sur Instagram, il a appelé ses abonnés à signaler les clichés postés par l'employée de l'hôpital et à dénoncer ses agissements auprès des HCL. C'est lui qui a révélé son prénom et reproduit certaines de ses photos dans le but d'alerter sa hiérarchie.

Les motivations de l'intéressée restent floues, mais, selon les Hospices civils de Lyon, elle «a été immédiatement suspendue de ses fonctions et fait l'objet d'une procédure disciplinaire».

Le centre hospitalier, qui «condamne fermement ces actes», a indiqué avoir déposé plainte.

En parallèle, une enquête du chef d'atteinte à la vie privée par captation, enregistrement ou transmission d'images a été ouverte par le parquet de Lyon et confiée à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône.

Illustration : Série Six Feet Under

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions