13/02/2023 07:43

Trois personnes sont décédées dans des accidents de ski distincts en Savoie et Haute-Savoie : Un touriste britannique à Méribel, un américain à Chamonix et un skieur au sud de Megève

Trois personnes sont décédées dans des accidents de ski distincts en Savoie et Haute-Savoie, a appris l'AFP auprès des secours en montagne. Un touriste britannique en vacances à Méribel (Savoie) est décédé en début d'après-midi. L'homme de 50 ans qui évoluait hors piste a fait une violente chute. Il a été retrouvé en arrêt cardiaque et polytraumatisé, a indiqué la direction de Méribel Alpina, confirmant une information de France Bleu Pays de Savoie ..

Le décès a été constaté sur place. Selon la radio locale, l'enquête confiée à la gendarmerie pointerait vers une vitesse élevée prise par le skieur.

En Haute-Savoie, un jeune Américain de 21 ans, qui faisait du ski hors piste, est décédé après avoir dévissé dans un couloir sur le domaine du Brévent, ont indiqué les secours en montagne de Chamonix, intervenus vers 10h25. Selon France Bleu Pays de Savoie, il a chuté de près de 200 mètres.

Dans l'après-midi, un autre accident mortel dans le secteur de l'Aiguille Croche, à la frontière avec la Savoie, au sud de Mégève, a impliqué un skieur de randonnée de 59 ans, originaire des environs. Il a lui aussi dévissé dans un couloir. Les secours en montagne de Chamonix sont intervenus huit fois au total ce dimanche.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Favie500
14/février/2023 - 13h04
lucieat a écrit :

La montagne tue... plus que la chasse n'en déplaise les "anti". Pas une semaine sans morts et on ne parle pas des blessés. Mais là, personne ne s'insurge, ne crie qu'il faut abolir les sports d'hiver, cherchez l'erreur.

Ces personnes sont mortes par leur insouciance. Le hors-piste est dangereux.

Le chasseur ne se tue pas il tue les autres il y a une petite différence il me semble. 

 

Portrait de lucieat
13/février/2023 - 09h59

La montagne tue... plus que la chasse n'en déplaise les "anti". Pas une semaine sans morts et on ne parle pas des blessés. Mais là, personne ne s'insurge, ne crie qu'il faut abolir les sports d'hiver, cherchez l'erreur.