11:02

Retraites: France 5 révèle qu'Emmanuel Macron a rencontré en secret des journalistes "influents" pour donner des "éléments de langage" afin de défendre sa réforme - VIDEO

Dimanche midi, sur France 5, l'émission "C Médiatique" est revenue sur la réforme des retraites. Le programme a révélé que le président de la République Emmanuel Macron a rencontré en secret des journalistes, mardi dernier, à deux jours de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Ce jour-là, à l'Elysée, le chef de l'Etat a déjeuné avec dix éditorialistes de la presse "convoqués 24h avant". "Une rencontre en toute discrétion. On y retrouve Guillaume Tabard (Figaro), Dominique Seux (France Inter et des Echos) ou encore Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions)", explique la journaliste de "C médiatique".

"L'objectif de l'Elysée c'est qu'Emmanuel Macron distille la bonne parole et donne lui-même des éléments de langage aux dix journalistes les plus influents de la presse parisienne", a-t-elle ajouté en précisant que "les journalistes ne doivent pas dire qu'ils ont vu Emmanuel Macron". Des propos qui ont été repris dans les médias des journalistes influents invités.

.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greg1928
24/janvier/2023 - 21h48

"L'objectif de l'Elysée c'est qu'Emmanuel Macron distille la bonne parole et donne lui-même des éléments de langage aux dix journalistes les plus influents de la presse parisienne"

Encore un qui croit que Paris c'est le nombril de la France.smiley

 

Portrait de El Padron
24/janvier/2023 - 20h25 - depuis l'application mobile

Il est où le sac à vomi?

Portrait de Soulejack
24/janvier/2023 - 17h02

les journalistes de Macron sont allés voir leur patron pour prendre les directives.mais,les manifestants n'ont pas écouté ces crapules et sont descendus nombreux dans la rue.la presse française se comporte comme les presses étrangères qu'elle critique.mais,ça on le savait.

Portrait de Gustave68
24/janvier/2023 - 16h15
LISCO a écrit :

d'abord on peut être parfaitement honorable et utiliser les relais médiatiques pour faire passer ses idées et ses projets..... n'enfreindre aucune loi, chez Bolloré c'est plus compliqué il n'y a qu'a se pencher sur ses activités en Afrique et les poursuites judiciaires dont son groupe fait l'objet.

On reproche à Bolloré d'avoir exploité les ressources naturelles de l'Afrique, de la corruption, et des présumées violations des droits de l'homme et des pratiques monopolistiques et de dumping social sur ce continent. Mais rassurez vous, les français vont quitter l'Afrique, nous serons un pays beaucoup moins riche, mais notre honneur sera sauf : les chinois et les russes se partageront toutes ces sources de richesse.

Portrait de VLFELF
24/janvier/2023 - 16h06

Surtout que les voeux à (toutesmiley la Presse étaient fixés le lundi et annulés... et le mercredi suivant pour recevoir en catimini des journaleux à la botte du Gouvernement muni de la carte de prêche^^ !

De pire en pire... 

Portrait de bergil
24/janvier/2023 - 15h47

Le président qui se transforme en " influenceur " alors que son gouvernement veut les encadrer !

Portrait de LISCO
24/janvier/2023 - 15h44
Gustave68 a écrit :

Ne mélanger pas tout, Bolloré est une personne tout à fait honorable qui n'enfreint aucune loi, alors que notre président tente d'utiliser des journalistes peu scrupuleux pour manipuler l'opinion publique.

d'abord on peut être parfaitement honorable et utiliser les relais médiatiques pour faire passer ses idées et ses projets..... n'enfreindre aucune loi, chez Bolloré c'est plus compliqué il n'y a qu'a se pencher sur ses activités en Afrique et les poursuites judiciaires dont son groupe fait l'objet.

Portrait de Gustave68
24/janvier/2023 - 15h32
LISCO a écrit :

Macron comme Bolloré utilisent leurs relais médiatiques pour faire passer leurs projets ou leurs idées, c'est vieux comme les médias, le seul problème c'est que les journalistes qui servent de courroie de transmission aiment a se présenter comme indépendants. Coté gouvernement on aime bien retrouver les charmes de l'ancien monde, bientot la censure ?

Ne mélanger pas tout, Bolloré est une personne tout à fait honorable qui n'enfreint aucune loi, alors que notre président tente d'utiliser des journalistes peu scrupuleux pour manipuler l'opinion publique.

Portrait de DCA997
24/janvier/2023 - 16h26
LISCO a écrit :

Macron comme Bolloré utilisent leurs relais médiatiques pour faire passer leurs projets ou leurs idées, c'est vieux comme les médias, le seul problème c'est que les journalistes qui servent de courroie de transmission aiment a se présenter comme indépendants. Coté gouvernement on aime bien retrouver les charmes de l'ancien monde, bientot la censure ?

sauf que Bolloré est patron d'une chaine privé dont on connait la ligne politique. là on a affaire au président de la république censé être le président de tous les Français et qui vit sur nos deniers.

Portrait de LISCO
24/janvier/2023 - 14h24

Macron comme Bolloré utilisent leurs relais médiatiques pour faire passer leurs projets ou leurs idées, c'est vieux comme les médias, le seul problème c'est que les journalistes qui servent de courroie de transmission aiment a se présenter comme indépendants. Coté gouvernement on aime bien retrouver les charmes de l'ancien monde, bientot la censure ?

Portrait de Nantes BZH
24/janvier/2023 - 14h23
Dédérinox a écrit :

Sacré scoop, le Président qui déjeune avec des journalistes ..

Peut-être même qu'il a essayé de les convaincre.. C'est dingue non ? 

Oui c'est dingue. Surtout quand on leur fournit des éléments de langage qu'il répètent après comme des perroquets. Faut se réveiller, camarade.

Portrait de Gustave68
24/janvier/2023 - 14h57

Tiens donc ! La famille Duhamel ... La connivence entre les journalistes et le gouvernement pour influencer la population est inacceptable dans les démocraties libres et représente une violation de la déontologie journalistique. Les journalistes ont le devoir de rester indépendants et impartiaux dans leur couverture des nouvelles, en informant les citoyens avec des faits vérifiés et en leur donnant une perspective équilibrée sur les événements !

Portrait de Dédérinox
24/janvier/2023 - 13h18
COLIN33 a écrit :

Sur France 5 dans l'émission" c ce soir " son ministre Guerini a eu bien du mal a justifier cette réforme devant des interlocuteurs très qualifiés qui ont démontré une réforme non adaptée et un Macron très mal élu, malgré ses affirmations, situation non constatée depuis des décennies ......

On a compris, t'as pas voté pour .

Autre chose ? 

Portrait de Dédérinox
24/janvier/2023 - 13h17

Sacré scoop, le Président qui déjeune avec des journalistes ..

Peut-être même qu'il a essayé de les convaincre.. C'est dingue non ? 

Portrait de COLIN33
24/janvier/2023 - 13h17 - depuis l'application mobile

Sur France 5 dans l'émission" c ce soir " son ministre Guerini a eu bien du mal a justifier cette réforme devant des interlocuteurs très qualifiés qui ont démontré une réforme non adaptée et un Macron très mal élu, malgré ses affirmations, situation non constatée depuis des décennies ......

Portrait de Soulejack
24/janvier/2023 - 13h00

Macron a reçu ses propagandistes.une belle bande à boycotter.

Portrait de YVESM
24/janvier/2023 - 11h57

Celui que je préfère (y était-il ?) :

Alain DUHAMEL, 82 ans, qui nous parlera de notre retraite.

Portrait de Thom70
24/janvier/2023 - 11h41
christ6569 a écrit :

vous avez raison ...mais tous les précédents présidents recevaient régulièrement les journalistes.. et Giscard ..Mitterrand avaient souvent des relations pas que .... professionnelles..  avec eux...à l'époque il n'y avait pas de réseau sociaux mais ces pratiques ont toujours existé... il n'est pas le 1er et ne sera pas le dernier ...

+1000

CQFD

Portrait de christ6569
24/janvier/2023 - 11h38
MICMAH458 a écrit :

Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions) y était, et comme je ne suis pas étonné de sa présence, toujours dans le vent qui pousse dans la bonne direction, ce qui lui a permis d'avoir une longue, longue, longue carrière de journaliste politique.

macron n'a plus assez de ses consultations hautement payantes facturées par des sociétés de conseils professionnels, maintenant il a besoin de l'aide de quelques journalistes pour bien faire passer son message.  C'est une façon bien lamentable d'exercer son mandat de président, et cela ressemble de plus en plus à une république bananière (refus d'être contesté sur quelque sujet que ce soit, répression très musclée envers les manifestants qui lui disent leur désaccord, utilisation à tort et à travers du 49.3 pour faire passer en force des Lois dont la majorité des citoyens ne veut pas, et maintenant une partie de la Presse qui devrait rouler pour lui puisque lui-même n'est plus en capacité de convaincre, vu qu'il change tellement d'avis).  Fort heureusement pour nous, cela ne pourra pas le conduire vers une autre réélection.

vous avez raison ...mais tous les précédents présidents recevaient régulièrement les journalistes.. et Giscard ..Mitterrand avaient souvent des relations pas que .... professionnelles..  avec eux...à l'époque il n'y avait pas de réseau sociaux mais ces pratiques ont toujours existé... il n'est pas le 1er et ne sera pas le dernier ...

Portrait de MICMAH458
24/janvier/2023 - 11h25

Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions) y était, et comme je ne suis pas étonné de sa présence, toujours dans le vent qui pousse dans la bonne direction, ce qui lui a permis d'avoir une longue, longue, longue carrière de journaliste politique.

macron n'a plus assez de ses consultations hautement payantes facturées par des sociétés de conseils professionnels, maintenant il a besoin de l'aide de quelques journalistes pour bien faire passer son message.  C'est une façon bien lamentable d'exercer son mandat de président, et cela ressemble de plus en plus à une république bananière (refus d'être contesté sur quelque sujet que ce soit, répression très musclée envers les manifestants qui lui disent leur désaccord, utilisation à tort et à travers du 49.3 pour faire passer en force des Lois dont la majorité des citoyens ne veut pas, et maintenant une partie de la Presse qui devrait rouler pour lui puisque lui-même n'est plus en capacité de convaincre, vu qu'il change tellement d'avis).  Fort heureusement pour nous, cela ne pourra pas le conduire vers une autre réélection.