16/01/2023 16:29

Ado tué à Thiais: "Le lycéen, serait tombé dans un guet-apens sans doute lors d'un règlement de compte entre bandes de quartiers - Le suspect interpellé a 16 ans et était sous contrôle judiciaire" (Procureur)

16h21: Stéphane Hardouin, procureur de la République de Créteil, indique que l'adolescent a été tué d'un coup de couteau, un autre a été blessé à la cuisse "par une arme blanche" et transporté à l'hôpital. 

"Le lycéen, serait tombé dans un guet-apens sans doute dans un règlement de compte entre bandes de quartiers" , a-t-il indiqué. "Le groupe des agresseurs était en situation de guet-apens. (...) Selon les témoins sur place, les agresseurs auraient poursuivi les victimes sur quelques dizaines de mètres, un d'entre eux aurait fait usage d'une arme blanche", a-t-il déclaré.

Et de préciser que "Le suspect interpellé a 16 ans et se trouvait sous contrôle judiciaire".  "Une plaie sous claviculaire proche de la région du cœur et une blessure au niveau de la main" , ont été constatées sur le corps du jeune homme, a précisé le procureur, qui a également précisé qu'une autopsie aura lieu demain matin.

Avant d'indiquer que plusieurs suspects ont été arrêtés, "un d'entre eux interpellé à son domicile de Choisy". 

La qualification choisie par le parquet pour cette enquête est celle d'"homicide volontaire commis en bande organisée et tentative" et "tentative d'homicide volontaire commis en bande organisée".

11h15: Un adolescent de 16 ans a été mortellement poignardé devant le lycée Guillaume Apollinaire à Thiais (Val-de-Marne) lundi et un autre mineur a été blessé, a indiqué le parquet de Créteil à l’AFP, confirmant une information de Valeurs actuelles. Le jeune blessé a été transporté à l’hôpital Henri-Mondor, son pronostic vital n’est pas engagé, selon le parquet.

Les faits se sont déroulés lundi entre 08H00 et 09H00, selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne, a précisé le parquet, sans donner de précisions sur le contexte de l’agression. Contactés par l’AFP, la préfecture du Val-de-Marne et le rectorat de Créteil n’étaient pas joignables dans l’immédiat.

« C’est un évènement dramatique qui choque tout le monde », a réagi auprès de l’AFP le maire de Thiais Richard Dell’Agnola. Le département du Val-de-Marne a été le théâtre de rixe entre bandes rivales et d’agressions mortelles entre jeunes, notamment en 2021 à Champigny-sur-Marne ou à Ivry-sur-Seine.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cbor33500
17/janvier/2023 - 06h27

Pas besoin d'être procureur pour faire une telle déclaration !!!!

Portrait de Vosegus
16/janvier/2023 - 21h52
Delrem87 a écrit :

Bref, contrôle judiciaire au lieu de la prison, qui sont surpeuplées, mais dont personne ne veut à coté de chez soi, mais derrière tout le monde se plaint.Et si une prison de 100 places apparaissaient dans chaque ville de plus de 5000 habitants ..... ? Simple solution ..... Ah oui la France n'a plus de sous depuis bientôt 7 ans ... va comprendre pourquoi

Il y a des très beaux terrains militaires loin de tout à Mourmelon (la petite Sibérie) qui serait le lieu idéal pour construire une prison. 

Portrait de Delrem87
16/janvier/2023 - 21h27

Bref, contrôle judiciaire au lieu de la prison, qui sont surpeuplées, mais dont personne ne veut à coté de chez soi, mais derrière tout le monde se plaint.Et si une prison de 100 places apparaissaient dans chaque ville de plus de 5000 habitants ..... ? Simple solution ..... Ah oui la France n'a plus de sous depuis bientôt 7 ans ... va comprendre pourquoi

Portrait de Ocarina
16/janvier/2023 - 21h11
Nowo a écrit :

16 ans et sous contrôle judiciaire.

En clair il a déjà été condamné et la prison il s'en fout complétement !

Notre ministre de la justice ne fait rien sur la délinquance des mineurs, tout va bien pour lui.

Encore un enfant de parents Français de CAF incapables d'éduquer leurs enfants.

 

Portrait de COLIN33
16/janvier/2023 - 18h57 - depuis l'application mobile

ça commence à faire toutes ces attaques au couteau, surtout l'age des victimes et des agresseurs, il serait quand même intéressant de savoir qui ils sont , de même que les parents....

Portrait de FrenchDreamer
16/janvier/2023 - 18h50

Surement une sacré chance pour l'afrance. 

Continuez votre chemin les smicards

Portrait de Koikilencoute
16/janvier/2023 - 18h02
Greenday2013 a écrit :

Peut-on avoir le prénom du tueur ?

Évidemment non, on ne l'aura pas (ou peut-être plus tard sur twitter ou fdesouche) : pour cause de "vivre ensemble", "pas d'amalgame", etc.

Portrait de riri08
16/janvier/2023 - 18h01

Encore un Suédois aux yeus bleus les copains du Gouvernement

Portrait de Dragon13127
16/janvier/2023 - 17h36 - depuis l'application mobile

je vois que l'on nous dit pas son origine donc il n'est pas français.

Portrait de bergil
16/janvier/2023 - 15h23

Au dernières infos : rivalité entre bandes = risques du " métier " !

Portrait de Greenday2013
16/janvier/2023 - 13h53

Peut-on avoir le prénom du tueur ?