19/12 19:28

L'actuelle patronne de Radio France Sibyle Veil, en poste depuis 2018, est reconduite à la présidence du groupe public radiophonique pour cinq ans

L'actuelle patronne de Radio France Sibyle Veil, en poste depuis 2018, a été reconduite lundi à la présidence du groupe public radiophonique pour cinq ans, a annoncé lundi l'Arcom, le régulateur des médias et du numérique. "Après auditions des candidats et aux termes d'un vote à bulletins secrets, l'Arcom a nommé Mme Sibyle Veil à la présidence de Radio France pour cinq ans à compter du 16 avril 2023", écrit dans un communiqué le régulateur qui avait auditionné lundi les trois candidats: Mme Veil, ainsi que le journaliste Florent Chatain et Maïa Wirgin, secrétaire générale de la Cour des comptes.

Cette nomination, sans grande surprise, intervient dans un contexte particulier: celui de l'incertitude financière après la suppression de la redevance audiovisuelle, promesse de campagne d'Emmanuel Macron actée début août. Devant l'Arcom lundi, Mme Veil a défendu un projet intitulé "Nouvelles générations".

"Les jeunes sont porteurs des révolutions d'usage et des révolutions culturelles qui finissent par s'imposer. Ce qui veut dire que si on arrive à remporter cette bataille, on aura réussi à remporter toutes les autres", a argué la dirigeante, appelant à "continuer de bâtir un pôle audio fort au sein du service public".

Fin juin, elle s'était déclarée dans un entretien au Figaro opposée à l'idée d'une grande fusion dans l'audiovisuel public et avait dit vouloir connaître les projets de l'État avant de postuler à un deuxième mandat. Issue de la même promotion à l'ENA qu'Emmanuel Macron, Mme Veil a été conseillère de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, puis directrice de la transformation à l'AP-HP, avant d'entrer en 2015 à Radio France.

Le groupe radiophonique public qui a aligné l'an passé des chiffres d'audiences record - 15,4 millions d'auditeurs quotidiens en moyenne - et compte deux de ses stations, France Inter et franceinfo, parmi les trois radios les plus écoutées du pays.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
21/décembre/2022 - 15h46

ça me soulage de ne plus payer la redevance pour ce repaire de gauchos ,tout en sachant qu'elle sera prise ailleurs.