17/12/2022 12:01

Rafael Nadal annonce la création d'une chaîne d'hôtels avec le groupe Melia, un des géants du secteur, avec comme objectif l'ouverture d'une vingtaine d'établissements d'ici cinq ans.

La star espagnole du tennis Rafael Nadal a annoncé la création d'une chaîne d'hôtels avec le groupe Melia, un des géants du secteur, avec comme objectif l'ouverture d'une vingtaine d'établissements d'ici cinq ans.

Cette chaîne, baptisée Zel et inspirée du "style de vie méditerranéen", verra le jour courant 2023 avec un premier hôtel à Majorque, île de l'archipel espagnol des Baléares dont est originaire le tennisman de 36 ans et où a été fondé Melia en 1956.

La recordman du nombre de titres en Grand Chelem et le premier groupe hôtelier espagnol, qui exploite plus de 400 établissements dans le monde, détiennent conjointement cette société mais n'ont pas précisé sa structure actionnariale.

"L'objectif est d'avoir plus de vingt hôtels dans les cinq prochaines années", situés "un peu partout dans le monde", a précisé Rafael Nadal lors d'une conférence de presse à Madrid, disant ne pas se fixer de "limites" pour la suite.

Selon Melia, cette chaîne visera "des destinations qui attirent des voyageurs de loisirs avec un pouvoir d'achat élevé", notamment les pays du bassin méditerranéen comme l'Espagne, la France, l'Italie ou la Croatie, mais aussi les Caraïbes, l'Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient.

Elle sera également présente néanmoins dans les grandes capitales touristiques, avec des ouvertures déjà prévues à Londres, Paris et Madrid.

Ces ouvertures se feront à 80% dans un premier temps via des réhabilitations d'établissements existants, qui "connaîtront une transformation en profondeur" pour acquérir "l'esprit méditerranéen" de Zel, a souligné lors du point presse Gabriel Escarrer, PDG du groupe Melia.

Mais l'objectif est d'avoir à terme une majorité d'hôtels spécialement construits pour Zel ("ciel" en majorquin, variante du catalan parlée à Majorque), a précisé M. Escarrer, originaire lui aussi des Baléares.

"Ce que nous souhaitons", c'est mettre en valeur "la culture méditerranéenne", notamment le "bien-être", la "gastronomie" et le sens de "la fête", "très attractifs" pour les clients, a insisté le PDG de Melia.

Interrogé par des journalistes, Rafael Nadal a assuré de son côté que ce projet ne marquait pas la fin de sa carrière sportive. "Je ne suis absolument pas dans cet état d'esprit", a-t-il déclaré, disant vouloir faire en sorte que sa retraite sportive intervienne "le plus tard possible".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions