12/12/2022 14:31

Plusieurs centaines de chefs d'entreprises, d'élus, de syndicalistes et de particuliers ont manifesté en gare de Limoges contre la détérioration de la desserte ferroviaire entre leur ville et Paris - Regardez

Plusieurs centaines de chefs d'entreprises, d'élus, de syndicalistes et de particuliers ont manifesté lundi matin en gare de Limoges contre la détérioration de la desserte ferroviaire entre leur ville et Paris, a constaté un correspondant de l'AFP. A 7H30, ils étaient quelque 250 personnes en gare de Limoges Bénédictins, selon la police.

Cette mobilisation, à l'appel de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de la Haute-Vienne et de la communauté urbaine de Limoges métropole, fait suite à un courrier envoyé par le PDG du groupe Legrand, Benoît Coquart, au président de la SNCF. Le patron du leader mondial de l'appareillage électrique, qui emploie 38.000 personnes dans le monde, s'interrogeait dans cette lettre datée du 28 novembre sur "l'intérêt" de maintenir son siège de Limoges - unique en Nouvelle-Aquitaine pour une entreprise du CAC 40 - après la suppression de trains matinaux.

Samedi, face à l'ampleur des réactions, l'entreprise ferroviaire a annoncé une nouvelle liaison Intercités vers Paris à 6h26, pour un trajet de 3h51. "C'est le temps de trajet pour un Paris/Aix-en-Provence ! On se fout de notre gueule depuis des années et l'isolement de Limoges devient dramatique", a réagi lundi Pierre Massy, président de la CCI.

"Ce matin d'ailleurs, ce nouveau train n'était pas en gare ! Un départ de Legrand de Limoges serait un drame pour notre territoire", a-t-il ajouté, "alors que nous avons déjà perdu l'armée et le statut de capitale régionale au profit de Bordeaux". Après le "coup de pression" de Legrand, les élus présents à la manifestation entendaient à leur tour envoyer "un message à l'Etat et la SNCF".

"On leur dit: +tenez vos engagements, amenez-nous du matériel roulant neuf et pas aux calendes grecques. Rénovez et entretenez les voies!+ Faut-il rappeler la catastrophe de Brétigny ?", s'est interrogé Guillaume Guérin, président (LR) de Limoges Métropole.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions