02/12 14:01

Crise de l'énergie - Regardez Jean-Marc Morandini provoquer un long silence en interpellant un député de la majorité sur CNews: "Mais on est où la ?" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro, en direct, de "Morandini Live" sur CNews. Au début de l'émission, le journaliste est revenu sur la crise de l'énergie. Le ministre de l'Education Nationale Pap Ndiaye a annoncé hier qu'il n'y aura pas d'école le matin dans les zones qui subiront des coupures de courant programmées et ciblées cet hiver.

"Antoine Armand, je voudrais commencer avec vous : mais on est où ?", a interpellé Jean-Marc Morandini à destination du député de la majorité. Après un long silence, il a répondu : "On est en France. On fait face à un risque de coupure d'électricité. On est tous dans cet état de stupéfaction. Il ne faut pas avoir peur des mots".

"Je suis rapporteur d'une commission d'enquête qui travaille sur pourquoi on est arrivé là ? Pourquoi on a un parc nucléaire aussi faible ? Pourquoi le gouvernement est obligé aujourd'hui de faire des plans de sobriété et des plans pour prévoir des coupures", a poursuivi Antoine Armand.

Le gouvernement va adresser aux préfets une circulaire pour anticiper et préparer leurs départements à d’éventuelles coupures programmées de l’électricité, qui pourraient concerner 60% de la population mais aucun site critique ou client prioritaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Constrictor
3/décembre/2022 - 01h56
Le RSA de BHL a écrit :

Tu t'ennuies ?

J'attendais juste une réponse mais tu n'en es pas capable, tchao bonne nuit.

Portrait de Constrictor
3/décembre/2022 - 01h50
Le RSA de BHL a écrit :

Quel courage !

Courage de quoi ?

Je suis tout ouïe.

Portrait de Constrictor
3/décembre/2022 - 01h37
Vosegus a écrit :

Encore une fois vous n'avez rien compris. 

Il ne sert à rien d'échanger avec vous. C'est comme vouloir jouer aux échecs avec un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s'il avait gagné. 

smiley

Décidément, cette formule vous tient à coeur, vous nous la sortez chaque fois que quelqu'un n'est pas d'accord avec vous quelques soient les arguments exposés.

Vous devriez peut-être changer de disque et faire preuve d'originalité pour discréditer vos contradicteurs tant cette formule est éculée.

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 23h45
Clic12 a écrit :

Même quand vous tentez de sauver la face vous vous vautrez.

Une tranche de fou rire, ça ne se dit pas.

Édifiant. Retournez à votre crotte de pigeon ou allez faire une balade à steak à cheval.

smileysmileysmiley

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 21h40
Clic12 a écrit :

Le pigeon a le mérite de pouvoir voler pour être à une hauteur que vous êtes bien incapable d’atteindre tant votre répartie souffre d’un manque criant d’intelligence. La petite histoire sur le pigeon en est un exemple frappant.

Vos écrans de fumées et vos diversions ne suffisent pas à masquer la faiblesse de vos arguments.

Fuyez, et posez vous en vainqueur, tout vexé que vous êtes encore des multiples vents que vous vous êtes pris il y a très peu. Ça ne sait pas ce que c’est qu’un steak à cheval et ça vient me parler de pigeon.

smileysmiley

Merci pour cette bonne tranche de fou rire. 

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 21h40
Clic12 a écrit :

Le pigeon a le mérite de pouvoir voler pour être à une hauteur que vous êtes bien incapable d’atteindre tant votre répartie souffre d’un manque criant d’intelligence. La petite histoire sur le pigeon en est un exemple frappant.

Vos écrans de fumées et vos diversions ne suffisent pas à masquer la faiblesse de vos arguments.

Fuyez, et posez vous en vainqueur, tout vexé que vous êtes encore des multiples vents que vous vous êtes pris il y a très peu. Ça ne sait pas ce que c’est qu’un steak à cheval et ça vient me parler de pigeon.

smileysmiley

Merci pour cette bonne tranche de fou rire. 

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 20h11
Clic12 a écrit :

Et la solution pour éviter la situation d‘aujourd’hui, c’était quoi, gros malin, si ce n’est la création de nouvelles centrales ?

Je suis désolé si vous n’êtes pas en capacité de comprendre ce que je dis, j’essaierai de faire des efforts à l’avenir.

Non ce n’est pas un délire les SMR, je parle de votre auto-suçage sans aucune preuve de vous faisant la promotion il y a 12 ans de ça. Encore une fois, vos difficultés de compréhension rendent difficile toute conversation.

Encore une fois vous n'avez rien compris. 

Il ne sert à rien d'échanger avec vous. C'est comme vouloir jouer aux échecs avec un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s'il avait gagné. 

smiley

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 19h33
Clic12 a écrit :

Vous parlez pourtant bien de centrales en citant l’exemple des deux centrales prolongées en Allemagne.

Votre petit délire du SMR, sorti de nulle part, n’est qu’une diversion. 

Mais bon.

Oui je parle de fermeture de centrales en Allemagne et non de construction comme vous l'avez fait.

Vous me parlez de diversion alors que vous n'arrivez même pas à suivre le fil d'un sujet. 

Et les SMR ne sont pas un délire. 

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 15h33
Clic12 a écrit :

C'est un peu facile ce que vous dites.

A une époque le nucléaire n'était pas en odeur de sainteté dans l'opinion publique non plus. Fukushima n'a pas aidé.

Même la girouette Le Pen, qui bâtit son programme en fonction du sens du vent, semblait pleinement convaincue qu'il fallait sortir du nucléaire.

En sachant qu'il faut minimum 15 ans pour construire une centrale...

Non ce n'est pas facile ! C'est que du factuel. 

Ai-je parlé de création de centrale ? Non ! Ai je parlé de Le Pen  ? Non !

Une fois standardisé, la construction d'un SMR se fait en moins de 5 ans. Mais comme on a voulu faire plaisir aux escrolos, on a abandonné la recherche sur les SMR dont je ventais déjà les avantages, ici sur ce blog, il y a 12 ans.

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 15h10

A force de vouloir draguer les électeurs escrolos et leur faire plaisir sur le nucléaire, voilà où nous en sommes. Même l'Allemagne abandonne l'idée d'arrêter les deux centrales dont la fermeture était prévue pour la fin de l'année.

La cerise sur le gâteau, c'est que dans les centrales prêtes à redémarrer, les agents EDF font ou veulent faire grève contre la suppression de leur régime spécial de retraite. Et ce qu'il fasse froid ou pas. 

Portrait de Soulejack
2/décembre/2022 - 14h20

j'ai trouvé la solution pour me chauffer et m'éclairer pour pas un rond .cet hiver,je vais me faire envoyer en taule, car les prisons ne seront pas impactés par les coupures.je n'ai plus qu'à trouver un délit pour les 4 mois à venir.