17:02

Les entreprises françaises en Chine ont exprimé à nouveau leur lassitude face à la politique zéro Covid du pays, dans un communiqué relayé par l’ambassade de France à Pékin

Les entreprises françaises en Chine ont exprimé à nouveau leur lassitude face à la politique zéro Covid du pays, dans un communiqué relayé par l’ambassade de France à Pékin et qui suscitait vendredi l’enthousiasme de Chinois excédés par ces mesures. « Afin de maintenir et de développer le commerce et les investissements bilatéraux entre la Chine et la France, un environnement commercial transparent, prévisible et équitable est indispensable », écrit la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) France Chine dans un communiqué publié jeudi.

Sur son compte officiel du réseau social Weibo, l’ambassade a cité et reproduit ce communiqué jeudi soir. « La politique chinoise du zéro Covid dynamique a des répercussions sur les entreprises françaises présentes en Chine », écrit en chinois l’ambassade de France dans son message adressé à ses 589.000 abonnés.

Malgré plusieurs vaccins à disposition et à rebours du reste du monde, le pays asiatique continue d’appliquer de strictes restrictions pour éviter toute contamination et décès. Cette politique consiste à imposer des confinements dès l’apparition de cas, à placer en quarantaine dans des centres les personnes testées positives et à exiger des tests PCR quasi-quotidiens pour l’accès aux lieux publics.

Mais cette stratégie, outre la lassitude qu’elle génère désormais chez la population, pour qui les déplacements sont devenus très difficiles, pèse lourdement sur l’économie.

Le gouvernement chinois a annoncé le 11 novembre un assouplissement de sa politique sanitaire, qui a notamment réduit la durée de la quarantaine à l’arrivée en Chine et est censé faciliter les déplacements. Mais selon la CCI France Chine, dont les conclusions sont citées dans le message de l’ambassade, ces mesures « n’ont pas répondu aux attentes » et la Chambre exhorte donc Pékin à « éliminer les restrictions inutiles et excessives ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions