13/11 13:09

Immeubles effondrés à Lille : Les pompiers ont retrouvé cette nuit un corps sans vie, probablement celui du médecin qui n’avait plus donné signe de vie depuis l’accident - Un 3e immeuble menace de s'effondrer ce matin - Vidéo

13h08: "Les habitants des logements peuvent contacter la Ville au 03.20.49.56.66 pour toutes questions pratiques", a annoncé la maire de la ville. Il s'agit du numéro 40, celui à droite des deux immeubles qui se sont effondrés ce samedi matin.

09h32: Après l'effondrement de deux immeubles, un troisième immeuble menace de s'effondrer ce dimanche, a appris BFMTV. Il s'agit du numéro 40, celui à droite des deux immeubles qui se sont effondrés ce samedi matin. Les murs auraient bougé de plus d’un mètre à l'intérieur. Si l’immeuble ne tombe pas "naturellement" ce dimanche ou ce lundi, il sera rasé lundi. La zone est quadrillée pour qu’il n’y ait pas de blessés.

06h23: Cette nuit, les pompiers ont retrouvé un corps sans vie, probablement celui du médecin qui n’avait plus donné signe de vie depuis l’accident. Selon le commandant des opérations de secours, Stéphane Beauventre, « il y a beaucoup de convergence pour qu’on soit sur la personne qu’on recherchait depuis ce midi », un médecin de 45 ans, qui s’était vu prêter un appartement dans l’immeuble pour le week-end.

La victime a été localisée peu avant 1h30 du matin, a indiqué une source policière. La préfecture a confirmé la découverte d’une personne décédée.

Deux immeubles de trois étages, dont l’un était en travaux, s’étaient écroulés samedi vers 9h15 rue Pierre-Mauroy, une artère commerçante du centre-ville, mais la plupart des habitants avaient pu être évacués grâce à l’alerte lancée par l’un d’eux quelques heures plus tôt.

Plusieurs responsables politiques avaient initialement indiqué qu’il n’y avait « a priori » pas de victimes, avant que les pompiers annoncent être à la recherche de ce médecin dont la voiture était garée sur place et qui ne s’était pas présenté à ses rendez-vous.

Une autre personne, légèrement blessée, avait pu être évacuée au-dessus des décombres samedi après midi, selon les secours.

Après l’effondrement de deux immeubles à Lille, les riverains sous le choc : «On a frôlé le pire» Plusieurs responsables politiques dont la Maire de Lille, Marine Aubry, avaient pourtant indiqué qu’il n’y avait « a priori » pas de victimes, avant que les pompiers annoncent être à la recherche de ce médecin dont la voiture était garée sur place et qui ne s’était pas présenté à ses rendez-vous. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions