04/11/2022 06:48

Carlos Martens Bilongo qui affirme avoir été victime de propos racistes était hier soir dans TPMP : "Ce qui les gêne c'est que je sois député ! Si j avais été caissier ça ne les dérangerait pas...." - Regardez

La séance des questions au gouvernement a dû être arrêtée après une interpellation jugée raciste lancée dans l’hémicycle par un élu RN, qui pourrait être sanctionné dès vendredi. Retour en cinq actes sur l’incident et ses conséquences. Peu avant 17 heures, le député LFI Carlos Martens Bilongo, noir, prend la parole et interroge le gouvernement sur le « drame de l’immigration clandestine ».

Le député du Val-d’Oise évoque notamment l’interdiction implicite d’entrer dans les ports italiens à laquelle sont confrontés, depuis une semaine, les navires humanitaires Océan Viking, Humanity 1 et Géo Barents, qui totalisent 985 migrants naufragés à leur bord.

Dans les rangs du Rassemblement national, un parlementaire d’abord non identifié, lance alors dans l’hémicycle « qu’ils retournent en Afrique » ou « qu’il retourne en Afrique ». Indignation immédiate dans l’hémicycle.

« Qui a prononcé cette phrase ? »,somme la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet.

Dans la confusion générale, celle-ci décide de mettre fin à la séance « compte tenu de la gravité des faits » et « de l’émotion légitime » dans l’hémicycle. De telles interruptions de séance sont rarissimes.

De son côté, Le député RN Grégoire de Fournas se défend en affirmant qu’il « ne parlait pas » de son collègue mais « du bateau passeur de migrants » et dénonce « une manipulation » de LFI.

« Nous sommes en face d’une manipulation de La France insoumise qui cherche à dénaturer mes propos pour me faire tenir des propos dégueulasses vis-à-vis d’un collègue député français de la Nation qui a la même légitimité que moi sur ces bancs », déclare l’élu devant la presse.

Carlos Martens Bilongo était hier soir en direct sur le plateau de TPMP et il a expliqué que lui n'avait aucun doute sur le racisme des propos qui ont été prononcé et a expliqué que selon lui, ce qui gênait le rassemblement national, c'est le fait qu'il soit député.

Regardez son intervention ci-dessus

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tempura
4/novembre/2022 - 13h07

Les mêmes qui ont passé 10 jours à nous interdire de parler d'une gamine violée et démembrée parce qu'elle était blanche, nous ordonnent maintenant de chialer pour du racisme imaginaire.

Et les français ne marchent pas, ils courent. Ils ont ce complexe narcissique du white savior. Ils ont besoin de l'image d'Epinal du noir victime, qu'ils maternent et défendent pour se sentir supérieur.

Défendre contre quoi ? Il n'y a tellement pas de racisme envers les noirs en france qu'ils en sont réduit à l'inventer, à changer la définition du mot, à travestir des propos.

Pendant ce temps le vrai racisme tue chaque jour, mais comme il ne tue que des blancs, ça passe.

Portrait de Vosegus
4/novembre/2022 - 13h11

Quand, à propos de Mathieu Bock Côté, dans Quotidien, Yann Barthes dit avec l'accent "Le cheum Québécois qui n'a rien à foutre ici", "le Québécois est tordu", "ils ne veulent vraiment pas le récupérer, RadioCanada ? " tout le publique se fend la poire et personne n'y voit du racisme, et pourtant...

Mais comme Barthes fait partie des "gentils"...

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2022 - 12h29
Favie500 a écrit :

Il faut arrêter de se victimiser. 

Je pense que si c'était un député blanc la phrase aurait été dit quand même. 

Evidemment, et peut-être même plus vertement encore, mais il faut bien admettre que certains de nos concitoyens ont plus que d'autres une forte propension à effectivement se victimiser et à systématiquement se sentir personnellement visés. 

Portrait de Favie500
4/novembre/2022 - 12h12

Il faut arrêter de se victimiser. 

Je pense que si c'était un député blanc la phrase aurait été dit quand même. 

Portrait de Eugene
4/novembre/2022 - 10h52 - depuis l'application mobile

Pourquoi la séquence à l’Assemblée Nationale n’est pas diffusée dans son intégralité pour faire le lien avec le bateau des migrants? TPMP = manipulation

Portrait de Hola2
4/novembre/2022 - 10h28
Çabaigne a écrit :

Après avoir écouté plusieurs fois l’intervention de Martens Bilongo lors des questions au gouvernement j’ai pu constater qu’aucun propos raciste n’avait été tenu. J’ai pu également constaté l’extrême malhonnêteté intellectuelle de monsieur Bilongo, Hanouna et consorts. Quand on voit comme ces gens manipulent et instrumentalisent les paroles et les faits, on est en droit de tirer des conclusions sur chacune de leurs interventions

Le gauchisme est une maladie mentale CQFD

Portrait de Hola2
4/novembre/2022 - 10h18

Quelle comédie ! Il a enfin son quart d'heure de gloire.

Portrait de Çabaigne
4/novembre/2022 - 10h17

Après avoir écouté plusieurs fois l’intervention de Martens Bilongo lors des questions au gouvernement j’ai pu constater qu’aucun propos raciste n’avait été tenu. J’ai pu également constaté l’extrême malhonnêteté intellectuelle de monsieur Bilongo, Hanouna et consorts. Quand on voit comme ces gens manipulent et instrumentalisent les paroles et les faits, on est en droit de tirer des conclusions sur chacune de leurs interventions

Portrait de vixen87
4/novembre/2022 - 10h15

Ce qui me gêne c'est que c'est une déclaration entièrement gratuite.

Elle ne se fonde sur aucun argument. C'est juste de l'intime conviction.

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2022 - 10h10
chipie10 a écrit :

J'aurais plutôt dit "si j'avais été caissier ça ne les aurait pas dérangés".

Hé oui, le respect de la concordance des temps...  Mais ne n'est jamais qu'un jeune Député, fraîchement élu qui plus est, qui aura le temps d'apprendre à s'exprimer correctement.  En tout cas, se précipiter chez hanouna pour aller chouiner son indignation feinte et instrumentalisée par ses collègues (il ne s'en rend même pas compte, le pauvre), n'est décidément pas le bon endroit.

Portrait de Marc Avel
4/novembre/2022 - 09h52
Capri a écrit :

Je suis certain que les députés présents ont bien compris le sens de l’interpellation du député du RN : « Qu’il retourne en Afrique » (le bateau, dont il était question), voire « qu’ils retournent en Afrique » (les malheureuses personnes recueillies à bord, souvent dans un état de détresse physique et psychologique important - parfois, des morts sont dans les bateaux…). C’est l’opinion du député RN en question, qu’on peut ne pas partager. LFI ne se prive pas pour lancer des phrases de ce type, a la volée, dans l’hémicycle, lorsque d’autres députés s’expriment. Cela fait partie du jeu a l’Assemblee Nationale. Ensuite, la « comédie humaine » (LFI…) fait un peu peur à voir à côté, sincèrement. On sent que tout est prétexte à scandale. Le gouvernement (dont PM) et le président du pays sont obligés d’être dans la surenchère déclarative car sinon ils peuvent être pris à partie sur le mode « vous ne condamnez pas ces propos donc ça veut dire que vous êtes d’accord avec ce qui a ete dit ? » et rebelotte, ça mettrait à nouveau des sous dans la machine. J’ai vraiment l’impression que les français ne sont pas dupes.

Mais bien sûr que tout le monde a compris, mais il y a une nouvelle mode, depuis quelque temps déjà, qui veut que l’on fasse exprès de ne pas comprendre afin de créer la polémique. Ça se vérifie tous les jours et sur tous les sujets.

Portrait de MS54840
4/novembre/2022 - 09h49

LFI se sert du "noir" de service ? (lui même est manipulé sans le savoir par Mélenchon et sa clique) pour leur intérêts de destruction de la France ? si c'était un "blanc" à la place il n’aurai rien dit ses lâches ! mdr

Portrait de MS54840
4/novembre/2022 - 09h47

Bizarre, on n'a entendu personne de LFI se plaindre de la claque à sa femme de l'autre député de LFI, la Panot sur les juifs, là chut ! , là tous le monde la ferme ! de toute façon la majorité des Français s'en foutent de cette affaire, on 'ne parlera plus dans 3 jours maxi. Et si on faisait un sondage sur cela, qui a raison le RN ou LFI , il y aurai des surprises !

Portrait de Vosegus
4/novembre/2022 - 09h45
Fpt01 a écrit :

Lorsqu’il a entendu l’intervention du RN pourquoi a-t-il répondu « Pas du tout » ? Qu’à t’il réellement compris avant que sa bande ne se mette à beugler

C'est parce qu'il avait très bien compris qu'il parlait du bateau et non de sa couleur de peau. Il a juste changé de discours après avoir été cornaqué par la poissonnière Panot.

Portrait de YVESM
4/novembre/2022 - 09h39
mbagnick a écrit :

Vous voyez comme il est mal en France? Ses parents ont pris l'ascenseur du développement on ne voulant pas travailler pour l'obtenir dans leur pays et maintenant il est atteint d'une sorte de syndrome de culpabilité du survivant… Sa haine lui fait penser des mauvaises choses sur des gens qu'il ne connait même pas. L'immigration, même légale, engendre beaucoup des problèmes.

Et pendant ce temps là, Macron peut s’en frotter les mains.

Pauvre pays (au singulier… notre pays et ses rapaces de tous plumages et acabits).

Portrait de christ59200
4/novembre/2022 - 09h27

Carlos Martens Bilongo sur C8 à "l'heure des pros", il va faire toutes les chaines ensuite ? 

Portrait de mbagnick
4/novembre/2022 - 09h22

Vous voyez comme il est mal en France? Ses parents ont pris l'ascenseur du développement on ne voulant pas travailler pour l'obtenir dans leur pays et maintenant il est atteint d'une sorte de syndrome de culpabilité du survivant… Sa haine lui fait penser des mauvaises choses sur des gens qu'il ne connait même pas. L'immigration, même légale, engendre beaucoup des problèmes.

Portrait de chipie10
4/novembre/2022 - 09h16

J'aurais plutôt dit "si j'avais été caissier ça ne les aurait pas dérangés".

Portrait de KERCLAUDE
4/novembre/2022 - 09h05

La NUPES se sert de C 8 pour faire du buz.......Des députés payés cher pour jouer dans une cour d'école.

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2022 - 08h40
L ‘€cume des choses. a écrit :

il appartient maintenant au bureau de l'assemblée de se réunir en statuant sur le député pinardier Grégoire de Fournas, en souhaitant que soit prononcé la sanction la plus forte.

Pourquoi perdre du temps et attendre la décision du Bureau ?  puisque vous l'avez déjà condamné.

Portrait de Capri
4/novembre/2022 - 08h42

Je suis certain que les députés présents ont bien compris le sens de l’interpellation du député du RN : « Qu’il retourne en Afrique » (le bateau, dont il était question), voire « qu’ils retournent en Afrique » (les malheureuses personnes recueillies à bord, souvent dans un état de détresse physique et psychologique important - parfois, des morts sont dans les bateaux…). C’est l’opinion du député RN en question, qu’on peut ne pas partager. LFI ne se prive pas pour lancer des phrases de ce type, a la volée, dans l’hémicycle, lorsque d’autres députés s’expriment. Cela fait partie du jeu a l’Assemblee Nationale. Ensuite, la « comédie humaine » (LFI…) fait un peu peur à voir à côté, sincèrement. On sent que tout est prétexte à scandale. Le gouvernement (dont PM) et le président du pays sont obligés d’être dans la surenchère déclarative car sinon ils peuvent être pris à partie sur le mode « vous ne condamnez pas ces propos donc ça veut dire que vous êtes d’accord avec ce qui a ete dit ? » et rebelotte, ça mettrait à nouveau des sous dans la machine. J’ai vraiment l’impression que les français ne sont pas dupes.

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2022 - 08h30
L ‘€cume des choses. a écrit :

une nuage de lait dans votre thé? avec ou sans sucre ?

Un grand merci pour votre proposition, mais je dois la décliner : je ne prends jamais rien le matin, sinon je suis énervé.

Portrait de MICMAH458
4/novembre/2022 - 08h22

Ce monsieur dont je n'avais jamais entendu parler, vient donc chouiner chez hanouna, accompagné de sa maman protectrice.  Il ne se rend même pas compte qu'il est lui-même instrumentalisé par un groupe de personnes haineuses à l'encontre de ceux qui ne pensent pas comme eux, et pour qui tous les moyens sont bons pour déglinguer l'"adversaire".  Quand on s'adresse à quelqu'un pour lui conseiller de repartir dans son pays, sémantiquement on ne dit pas "qu'il retourne en Afrique", ou alors on maîtrise très mal le français. 

J'ajoute que je viens d'entendre sur une radio nationale un compte-rendu de ce qui s'est passé hier chez les députés : la journaliste dit, je la cite : "monsieur de fournas s'est alors adressé à monsieur bilongo, député noir".  Député noir ?  Quel est le besoin, le but, de devoir préciser la couleur de ce monsieur ?  Puisque bilongo évoque lui-même (personne n'y avait fait allusion avant lui) le fait qu'il soit renvoyé à sa couleur de peau, je l'invite donc à retourner chez hanouna pour une deuxième séance de chasse aux sorcières, et aussi de déposer plainte pour racisme contre cette journaliste.

Portrait de Fpt01
4/novembre/2022 - 08h11 - depuis l'application mobile

Lorsqu’il a entendu l’intervention du RN pourquoi a-t-il répondu « Pas du tout » ? Qu’à t’il réellement compris avant que sa bande ne se mette à beugler

Portrait de COLIN33
4/novembre/2022 - 08h08 - depuis l'application mobile

Qu'il s'adresse à son collègue ou a la situation des émigrés en mer c'est inacceptable, mais combien d'entre nous pensons qu'il ne doit pas y avoir autant d'émigrés, tout cela ressemble à un règlement de compte.......