31/10 11:31

Face à la flambée des coûts de l'énergie, la ministre de l'Enseignement supérieur Sylvie Retailleau débloque une enveloppe de 275 millions d'euros pour aider les organismes de recherche, les grandes écoles et les universités

Face à la flambée des coûts de l'énergie, la ministre de l'Enseignement supérieur Sylvie Retailleau a annoncé débloquer une enveloppe de 275 millions d'euros, pour aider les organismes de recherche, les grandes écoles et les universités à faire face aux surcoûts. "L'aide sera versée au prorata des surcoûts, pour aider l'ensemble des établissements, parce que tous sont soumis à la hausse des prix de l'énergie", a expliqué la ministre dans une interview au journal Les Echos.

Une première partie de cette aide concerna tous les établissements, la seconde sera versée au cas par cas. Les réserves financières des établissements seront mises à contribution. Au total, 275 millions d'euros seront débloqués pour faire face aux surcoûts en 2023. "Ce fonds sera utilisé pour les établissements d’enseignement supérieur comme les organismes de recherche, ainsi que pour les Crous", détaille Sylvie Retailleau.

Les surcoûts énergétiques pour les établissements d'enseignement supérieur sont estimés à 500 millions d'euros pour 2023 par rapport à 2021. Pour les organismes de recherche, les surcoûts pourraient atteindre 100 millions d'euros en 2023 par rapport à 2021, selon Les Echos. "Nous ne souhaitons pas assécher les fonds de roulement", assure Sylvie Retailleau. "Nous ne souhaitons pas pénaliser leurs activités, ni geler leurs projets ou embauches. En revanche, nous leur demandons de faire preuve de responsabilité lorsqu'ils ont de très gros fonds de roulement disponibles", a-t-elle prévenu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions