24/10/2022 10:17

Une mini-tornade s'est abattue sur Conty, dans la Somme, et un "phénomène violent" similaire a frappé des dizaines de maisons et arraché des toitures à Bihucourt, dans le Pas-de-Calais - Regardez

Une "mini-tornade" s'est abattue dimanche soir sur Conty, près d'Amiens dans la Somme, et un "phénomène violent" similaire a frappé des dizaines de maisons et arraché des toitures à Bihucourt, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris auprès des pompiers et des autorités.

"Il y a eu une mini-tornade sur le secteur de Conty, avec de nombreux dégâts matériels, et un point de situation est en train d'être effectué, mais à ce stade, aucune victime" n'est à déplorer, a indiqué à l'AFP la préfecture de la Somme, assurant que des détails seraient communiqués dans la soirée.

Les sapeur-pompiers du Pas-de-Calais font pour leur part état d'"un gros phénomène météorologique localisé sur la commune de Bihucourt en particulier", mais aussi "les communes d'Ervillers et Hendecourt-lès-Cagnicourt" vers 19H00. "On a une trentaine d'interventions en cours, une quarantaine de maisons impactées dont certaines ont eu la toiture arrachée", ont-ils détaillé, sans utiliser le mot "tornade". "Il n'y a aucune victime humaine", mais uniquement des dégâts matériels très importants.

"Beaucoup de sapeur-pompiers sont sur place pour réaliser la protection des biens", et "des reconnaissances sont toujours en cours", ont-ils précisé. La Somme et le Pas-de-Calais étaient placés dimanche en vigilance jaune aux orages par Météo France, alors que 20 autres départements étaient eux en vigilance "orange". Météo France avait prévenu du risque "de violentes rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h, de grosse grêle et de fortes intensités de précipitation".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
24/octobre/2022 - 10h39

Personne n'est plus à l'abri de ce type de phénomènes météo, à chaque alerte d'orage, j'y pense, et ce sera de plus en plus fréquent

Portrait de Artésien
24/octobre/2022 - 10h34

De tout coeur avec les sinistrés et mes anciens collègues de travail qui ont quasiment tout perdu