17/10/2022 07:16

Polémique après la prise de parole d'Emmanuelle Seigner hier sur TF1 pour défendre son mari, Roman Polanski : "Que les gens s’occupent des vrais prédateurs et qu’on lui foute la paix !" - Regardez

Dans une interview exclusive accordée ce dimanche à Audrey Crespo-Mara dans "Sept à Huit", Emmanuelle Seigner prend la défense de son mari, le réalisateur Roman Polanski, accusé par plusieurs femmes de viols et agressions sexuelles ces dernières années. Et sa sortie n'a pas plus à tout le monde sur les réseaux sociaux, certains ne comprenant pas que Emmanuelle Seigner vienne ainsi à la télé défendre son mari.

Sous le coup d'un mandat d'arrêt depuis 1977, il était déjà poursuivi par la justice américaine, accusé d'avoir violé et drogué une adolescente de 13 ans. Mais pour son épouse, il est pourtant temps "qu'on lui foute la paix" :

"Treize ans c’est jeune bien sûr, mais c’était une époque très permissive. Le rapport à l’âge a aussi beaucoup changé. À l’époque, on louait la lolita, on la célébrait. Donc moi, ayant commencé ma carrière de mannequin à 14 ans, ça n’était pas une histoire qui me choquait. Il se sent coupable vis-à-vis de nous".

Et Audrey Crespo-Mara de l'interpeller :  "Il ne se sent pas coupable d’avoir couché avec une adolescente de 14 ans ?"

"Si bien sûr. D’autant qu’ils ont aujourd’hui de très bonnes relations. Ils s’échangent des e-mails. Elle n’en peut plus de ce statut de victime. C’est pour cela qu’elle demande l’abandon des poursuites. »

Concernant les autres femmes qui accusent son mari, Emmanuelle Seigner est très claire :

"Moi quand j’ai connu mon mari, toutes les femmes voulaient coucher avec lui, toutes les jeunes filles voulaient coucher avec lui, c’était un truc de dingue, c’était fou quoi. Il avait 52 ans, il avait l’air d’en avoir 30, il était un grand metteur en scène, donc il attirait énormément et je pense qu’il n’avait besoin de violer personne. La présomption d’innocence est aujourd’hui totalement bafouée."

Désormais, le réalisateur est vu comme un paria, selon l’actrice, et cela a aussi des répercussions sur sa carrière à elle :

"C’est affreux parce qu’il ne peut pas monter un film, on conseille aux acteurs de ne pas jouer dans ses films. Moi-même, je suis blacklistée en France. L’homme avec qui je vis, ce n’est pas du tout la personne dont j’entends parler. C'est un très bon mari et très bon père . Il est meurtri, il le vit très mal. Qu’on le laisse tranquille, que les gens s’occupent des vrais prédateurs, des gens qui sont un danger pour la société, qu’on lui foute la paix !" 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phildar
17/octobre/2022 - 22h04

Aie, communication catastrophique, il vaut mieux qu’elle laisse ça à des gens dont c'est le métier.

Portrait de iceman
17/octobre/2022 - 21h59

Ce qu'elle ne comprend pas est que le problème n'est pas tellement l'âge, même si 13 ans c'est un peu abusé, même à cette époque, mais le fait qu'il l'ait drogué pour abuser d'elle et qu'il aura uniquement fait 42 jours de prison... Ca serait trop facile qu'on se contente d'oublier alors qu'il profite de sa fortune pour échapper à la justice depuis tout ce temps...

Portrait de marie5691
17/octobre/2022 - 20h29

Fichez lui la paix !

Portrait de Greenday2013
17/octobre/2022 - 13h49

Les poursuites sont toujours ouvertes aux États-Unis. Il n'a qu'à se rendre, et les gens lui ficheront la paix.

C'est son argent qui lui a permis de s'enfuir, et c'est son argent qui lui a permis d'indemniser la victime. Un citoyen lambda n'aurait pas pu faire ça.

Portrait de COLIN33
17/octobre/2022 - 10h24 - depuis l'application mobile

Elle a le droit de défendre le père de ses enfants et a l'époque des faits nous vivions une grande liberté. Quand on voit Rousseau hier à la manif, elle est entourée de ce qui semble physiquement être des lesbiennes on comprend mieux.... la chasse a l'homme est ouverte et l'aboutissement ne sera pas une réussite, sans oublier quand même qu'il existe des actes de viols réels....

Portrait de Marionette69
17/octobre/2022 - 09h42

De l'indécence pure, elle aurait mieux fait de se taire cette **** Ils me dégoutent