02/10 18:11

Gérald Darmanin affirme ce dimanche que 719 lieux de vente de stupéfiants ont été démantelés sur les 3.952 recensés en janvier 2021 en France métropolitaine et en Outremer

Un total de 719 lieux de vente de stupéfiants a été démantelé sur les 3.952 recensés en janvier 2021 en France métropolitaine et en Outremer par le ministère de l'Intérieur, a affirmé Gérald Darmanin ce dimanche sur Twitter. «Depuis janvier 2021, près de 1000 opérations de pilonnage de points de deal sont menées chaque mois.

Ces opérations ont permis de faire baisser le nombre de points de deal de près de 20%, de 3952 à 3233», a tweeté le ministre de l'Intérieur, qui a fait de la lutte antistupéfiants l'une de ses priorités.

Un point de deal est défini par le ministère comme un lieu sur la voie publique où des trafiquants vendent quotidiennement des produits stupéfiants. Les plus importants peuvent rapporter plusieurs dizaines de milliers d'euros par jour.

«Ça ne veut pas dire que tous ces points ont définitivement disparu, puisque ces organisations sont assez agiles et inventives pour investir de nouveaux lieux d'implantation ou se diversifier en utilisant les réseaux sociaux avec ce que l'on appelle “l'uberisation” des trafics», a nuancé la cheffe de l'Office antistupéfiants (Ofast), Stéphanie Cherbonnier, dans un entretien au Journal du dimanche.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Talya
3/octobre/2022 - 09h00

Les pays ayant légalisé la drogue sont en train de regretter leurs actes. Désormais la majorité de leur immigration vient pour en consommer et dans certains cas pour en importer dans leur pays.Après avoir légalisé le cannabis, les gens seront encore plus tentés de consommer des drogues plus dures. Les points de deal ne fermeront pas, car ils vendront des stupéfiants plus puissants et plus nocifs. Quel sera l'âge légal pour acheter du cannabis dans les points de vente légaux et comment la police empêchera les mineurs d'en consommer ?

 

Portrait de shermancrow
3/octobre/2022 - 08h19

Il est au courant Gégé que dans ce milieu, quand un point de deal est "démantelé", il est de nouveau opérationnel 24h après ? Donc finalement on en est au meme point.

Portrait de KERCLAUDE
3/octobre/2022 - 07h45

Il en reste encore plus de 3200 points de vente, sans compter les nouveaux, donc rien de change. 

Portrait de Stéphane Marty
2/octobre/2022 - 23h49

Démantelé, c'est le terme politique pour déplacé de 50 mètres?

Portrait de COLIN33
2/octobre/2022 - 19h43 - depuis l'application mobile

Cet homme est plus efficace que Zorro..... en plus il a toujours le dernier mot !

Portrait de iceman
2/octobre/2022 - 19h38
cyriusa a écrit :

Mais arrêtons de tourner autour du pot bon sang ! Légalisation des "drogues douces" ! Depuis qu'ils l'ont fait aux Etats Unis les policiers peuvent enfin se consacrer aux affaires importantes, et y'a pas plus de fumeurs pour autant. Ca fait 30 ans qu'on essaye tout et rien n'y fait ! Et ça sert à rien de dire "oui mais on pense à la santé des français, blah blah blah..." sinon ils interdiraient la clope, l'alcool, le poppers etc..... Quelle hypocrisie dans ce pays ! Le pire c'est que tout le monde sait que les drogues tournent aussi dans le milieu des élus du pays... arffff

Ca ne résoud pas le problème des trafiquants pour autant. Vous croyez réellement qu'ils vont décider subitement de chercher un travail légal après ça? Ils vendront notamment toujours sous le manteau des drogues douces aux mineurs et des drogues durs. Vu qu'il faudra malgré tout trouver un moyen de combler le manque à gagner, ils feront comme aux Etats-Unis et iront de plus en plus dans des actions plus violentes telles que les braquages et les enlèvements.

Même si je suis pour la légalisation des drogues douces essentiellement pour une dimension économique, arrêtons de penser qu'on est plus intelligent que tout le monde et que c'est si facile de le faire...

Portrait de cyriusa
2/octobre/2022 - 19h16

Mais arrêtons de tourner autour du pot bon sang ! Légalisation des "drogues douces" ! Depuis qu'ils l'ont fait aux Etats Unis les policiers peuvent enfin se consacrer aux affaires importantes, et y'a pas plus de fumeurs pour autant. Ca fait 30 ans qu'on essaye tout et rien n'y fait ! Et ça sert à rien de dire "oui mais on pense à la santé des français, blah blah blah..." sinon ils interdiraient la clope, l'alcool, le poppers etc..... Quelle hypocrisie dans ce pays ! Le pire c'est que tout le monde sait que les drogues tournent aussi dans le milieu des élus du pays... arffff