21/09 10:31

Une enquête préliminaire pour fraude fiscale aggravée a été ouverte en 2016 contre un ex-actionnaire majoritaire de Libération qui avait organisé en 2014 le sauvetage financier du quotidien

Une enquête préliminaire pour fraude fiscale aggravée a été ouverte en 2016 contre un ex-actionnaire majoritaire de Libération qui avait organisé en 2014 le sauvetage financier du quotidien, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information du Monde.

Cette enquête préliminaire du Parquet national financier (PNF) a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a-t-on ajouté de même source à l'AFP. Elle porte sur les conditions de la vente en 2014 de Libération et les opérations immobilières portant sur le siège du quotidien rue Béranger, près de la place de la République à Paris. Deux hommes sont visés particulièrement dans cette enquête, a précisé à l'AFP la source proche du dossier. Il s'agit de Bruno Ledoux, un homme d'affaires qui avait pris la tête du quotidien en 2014 avant de céder ses parts en 2019 au groupe Altice de Patrick Drahi. Et de François Moulias, un partenaire financier de M. Ledoux.

Selon le Monde, l'enquête s'intéresse à la situation fiscale de M. Ledoux et à ses différentes sociétés, dont "certaines sont implantées dans des paradis fiscaux". En "février 2022, selon le Monde, les investigations ont connu un coup d'accélérateur" avec "une série de perquisitions en France et au Luxembourg", visant "les domiciles des deux hommes ainsi que les sociétés dans lesquelles ils ont des intérêts".

Les enquêteurs cherchent à démêler les montages financiers mis en place par M. Ledoux et particulièrement une créance de "4 millions d'euros" ayant servi partiellement à renflouer Libération en 2014, et prêtés par Patrick Drahi via une société intermédiaire basée au Luxembourg. Ils s'intéressent aussi à la vente du siège, qui a changé de main à plusieurs reprises avant d'être racheté l'été dernier par le fonds d'investissement Mark. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
21/septembre/2022 - 10h43

ah ces médias de gauche,que des bandits à leur tête.