12/09 12:31

Le marathon caritatif "Z Event", qui a réuni 57 stars du jeu vidéo pendant plus de 50 heures de streaming, récolte plus de 10 millions d'euros pour financer cinq associations oeuvrant pour l'écologie - VIDEO

Le marathon caritatif "Z Event", qui a réuni à Montpellier 57 stars du jeu vidéo pendant plus de 50 heures de streaming, a récolté plus de 10 millions d'euros pour financer cinq associations oeuvrant pour l'écologie, ont annoncé lundi les organisateurs. "Voici le montant officiel de la cagnotte #ZEVENT22: 10.182.126 euros récoltés au profit de 5 bénéficiaires! Encore bravo à vous et merci pour tout!", ont-ils lancé sur leur compte Twitter à l'issue de la 7e édition de l'un des événements les plus attendus de l'année des fans de jeux vidéo.

Le montant, qui égale le record de 2021 en faveur de l'ONG Action contre la Faim, sera réparti équitablement entre Sea Shepherd, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), The Sea Cleaners, Time for The Planet et le WWF. "Le #ZEVENT2022 bat encore tous les records! Cela doit nous porter et nous encourager à faire toujours plus pour la planète & l'environnement", s'est réjoui sur Twitter le maire de la ville, Michaël Delafosse, venu saluer les joueurs pendant le weekend.

En enfilade sur deux allées, les streamers (joueurs diffusant des vidéos en ligne et en direct) se sont activés dans une ambiance survoltée de vendredi soir à tard dans la nuit de dimanche à lundi, chacun face à son écran, casque sur les oreilles, dans l'enceinte du Corum, le palais des congrès de Montpellier (Hérault). En 2020, Z Event avait récolté un peu plus de cinq millions d'euros au profit d'Amnesty International et en 2019 plus de 3,5 millions à l'Institut Pasteur.

Les organisateurs ont laissé entendre que cette édition 2022 pourrait être la dernière, en tout cas sous cette forme. "Cela fait plusieurs années qu'on se dit qu'on va réduire la voilure. On est arrivé au bout d'un cycle", a confié à l'AFP le second co-organisateur, Alexandre Dachary.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions