03/09 07:16

Le gendarme de l'audiovisuel, l'Arcom, a validé hier soir l'acquisition par l'opérateur Altice des chaînes TFX et 6ter, dont les groupes TF1 et M6 souhaitaient se séparer afin de pouvoir fusionner

Le gendarme de l'audiovisuel, l'Arcom, a validé hier soir l'acquisition par l'opérateur Altice des chaînes TFX et 6ter, dont les groupes TF1 et M6 souhaitaient se séparer afin de pouvoir fusionner. Selon un communiqué, l'opération est "conditionnée contractuellement" au projet de mariage entre TF1 et M6, qui rentre dans sa dernière ligne droite avec des auditions cruciales la semaine prochaine pour obtenir l'accord de l'Autorité de la concurrence.

Un même groupe audiovisuel ne pouvant détenir plus de sept fréquences nationales sur la TNT, TF1 et M6 avaient décidé de se séparer des deux canaux à la plus faible audience, et de rendre celui utilisé par la chaîne Paris Première.

Altice, déjà notamment propriétaire de BFMTV et RMC, s'est pour sa part engagé à proposer sur ces deux chaînes davantage de programmes inédits. Sur le canal 11 de la TNT, celui de TFX, le groupe de Patrick Drahi, propriétaire de SFR, s'est engagé à diffuser chaque année "un volume minimal de 1.200 heures de programmes en première diffusion sur les chaînes gratuites de la télévision hertzienne", dans son courrier rendu public par l'Arcom. Cela renforce "l'engagement existant, de 456 heures de programmes inédits, diffusés entre 14H00 et 23H00", a indiqué Altice.

Sur le canal 22, celui de 6ter, Altice s'est engagé à diffuser "un volume minimal de 900 heures de programmes en première diffusion sur les chaînes gratuites de la télévision hertzienne, soit une augmentation de 125% de l'engagement actuel (400 heures)".

Autre engagement: Altice "accentuera l'offre d'information" sur le canal de TFX, sans pour autant en faire une chaîne info. En outre, la chaîne consacrera "au moins quatre premières parties de soirée à des émissions autres que de divertissement et dont la diffusion débute entre 20H30 et 21H30".

Enfin, Altice "s'engage à maintenir la contribution à la création cinématographique du canal 11 et aux oeuvres d'animation du canal 22". L'Autorité de la concurrence avait de son côté donné en juillet son accord au rachat des deux chaînes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phil5757
4/septembre/2022 - 07h18

L'Arcom ferait mieux de régler une fois pour toute (c'est arrivé il y a quelques années je m'en souviens très bien) ce problème de diffusion des chaînes du groupe TF1 sur le satellite (en particulier celui géré par canal+)

Même si je suis loin d'être friand des chaînes de ce groupe c'est une question de principe, étant donné qu'on nous avait "vendu" la TNT "gratuite" (faux ! C'est 10e tous les 5 ans) par satellite à l'époque de l'avènement de la TNT, comme le moyen sur et absolu de capter toutes les chaînes dites gratuites dans les zones mal couvertes par le hertzien.