01/09 14:16

Dordogne: Une femme tuée d’une vingtaine de coups de couteau à son domicile de Boulazac, près de Périgueux - Son mari placé en garde à vue

Une femme de 52 ans a été tuée mardi soir d’une vingtaine de coups de couteau à son domicile de Boulazac (Dordogne), près de Périgueux, et son mari, un ancien gendarme, placé en garde à vue, a indiqué mercredi le parquet. L’homme, 52 ans, a affirmé « spontanément » aux services de secours, qu’il avait lui-même appelés en début de soirée, « être l’auteur des coups », ajoute la procureure de la République Solène Belaouar dans un communiqué.

Les secours étaient intervenus vers 20h00 alors que la victime, qui présentait « une vingtaine de traces de coups de couteau », était gravement blessée. La quinquagénaire est décédée peu après, selon la même source. L’homme, qui avait quitté les lieux après les faits, a rapidement été interpellé par la police et placé en garde à vue, selon le communiqué. Selon une source policière, il était alors alcoolisé.

D’après le parquet, le suspect est un ancien gendarme radié des cadres en 2014 après une vingtaine d’années de service. Il présente « une seule mention sur son casier judiciaire concernant un vol commis en 2016 » et « n’a jamais été condamné pour des faits de violences conjugales ». Selon la radio France Bleu Périgord, il était affecté à la gendarmerie de Ouzouer-le-Marché dans le Loir-et-Cher lorsqu’il a définitivement quitté la gendarmerie.

Le couple était marié depuis plusieurs années. Aucun enfant n’était présent au domicile lors des faits, selon le parquet.

Une enquête a été ouverte pour homicide aggravé (par conjoint et avec arme) et confiée à la police de Périgueux.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions