17/08 16:31

Les prix des carburants routiers vendus en France ont chuté la semaine dernière, poursuivant leur déclin dans le sillage des cours du pétrole, selon des données officielles - VIDEO

Les prix des carburants routiers vendus en France ont chuté la semaine dernière, poursuivant leur déclin dans le sillage des cours du pétrole, selon des données officielles publiées mardi. Le gazole valait ainsi 1,79 euro le litre en moyenne, en chute de 4,93 centimes par rapport à la semaine précédente, selon des données arrêtées vendredi dernier et publiées par le gouvernement. Il a baissé pendant neuf semaines consécutives et n'avait pas été aussi bas depuis le mois de février.

Le super sans plomb 95 était pour sa part vendu 1,7790 euro (-5,72 centimes) et le super sans plomb 95-E10 1,7360 euro (-5,81 centimes). Après s'être envolés en début d'année du fait de la reprise de la demande avec la fin des confinements et de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les cours ont cédé plus de 20% en deux mois et demi. Les prix continuaient de fléchir dernièrement sur fond de ralentissement de l'économie chinoise et de possibilité d'un accord avec l'Iran sur le dossier nucléaire, qui permettrait le retour sur le marché de la production iranienne.

En France, les prix prennent actuellement en compte une ristourne financée par l'Etat de 18 centimes par litre de carburant en métropole continentale. Pour l'avenir, le Parlement a adopté une remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Imaim
17/août/2022 - 18h27

Cool. En plus, la prime de rentrée scolaire va tomber...