14/08 07:31

Nouvelle-Zélande: Le ministre du Tourisme veut privilégier les touristes à gros budget plutôt que ceux qui voyagent "avec 10 dollars par jour"

Après avoir gardé ses frontières fermées pendant plus de deux ans en raison de la pandémie de coronavirus, la Nouvelle-Zélande fait à nouveau les yeux doux aux touristes. Cette semaine, le ministre néo-zélandais du tourisme, Stuart Nash, a annoncé, lors d'un point presse, son intention de cibler avant tout les visiteurs qui sont de "gros dépensiers".

"Nous allons accueillir les routards", a-t-il déclaré, comme le rapporte CNews, mais l'objectif affiché n'est pas de "cibler les personnes qui expliquent sur Facebook comment elles peuvent voyager à travers le pays avec 10 dollars par jour en mangeant des nouilles instantanées".

Après deux ans de mesures sanitaires très strictes, la Nouvelle-Zélande a d'abord partiellement rouvert ses frontières au mois de mai dernier, autorisant les voyageurs européens, américains et canadiens à entrer sur son territoire. Ce n'est que le 1er août dernier que les dernières restrictions aux frontières ont été intégralement levées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MS54840
14/août/2022 - 09h10

Discrimination sociale comme aime faire les pays anglophone !