08/08 11:15

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce une intensification des contrôles dans toute la France contre les personnes effectuant des rodéos urbains - VIDEO

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé lundi une intensification des contrôles dans toute la France contre les personnes effectuant des rodéos urbains, des actes "criminels qui viennent blesser très gravement des enfants" comme dans le Val-d'Oise ce week-end.

Une fillette de 10 ans et un garçon de 11 ans ont été grièvement blessés alors qu'ils jouaient "à chat" sur l'esplanade de leur quartier après avoir été renversés vendredi soir par une moto lors d'un rodéo urbain à Pontoise (Val-d'Oise). "Je veux dire que le gouvernement a la main extrêmement ferme contre non pas ces rodéos urbains que l’on présente comme un mot positif, comme si c’était un spectacle, mais contre ces actes souvent criminels qui viennent tuer, qui viennent blesser très gravement des femmes, des enfants, on l’a vu encore très récemment dans le Val-d’Oise", a souligné le ministre lors d'une visite à Marseille.

"J’ai demandé à la police et à la gendarmerie nationale pour ce mois d’août l’intensification de ces contrôles et je souhaite qu’il y ait 10.000 opérations de contrôle à partir d’aujourd'hui sur tout le territoire national pour lutter contre ces actes criminels de gens qui prennent la route pour leur route", a-t-il ajouté.

Le 8 juin, un jeune homme âgé de 19 ans est mort après avoir été percuté par une moto lors d'un rodéo urbain à Rennes. Le ministre a défendu sa politique de fermeté en rappelant "qu'il y a eu depuis deux mois 8.000 opérations par la police et la gendarmerie" en France.

Elles se sont soldées, selon lui, par 1.200 interpellations, "du jamais vu" et 700 saisies de motos, quads ou voitures.

Une loi de 2018 a renforcé la lutte contre ces "rodéos" motorisés et prévoit des peines pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison pour leurs auteurs. Notant que "le Parlement souhaite renforcer l'arsenal législatif et pouvoir mieux condamner" les auteurs, le ministre a souligné être "favorable à l’aggravation des moyens pénaux".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
9/août/2022 - 07h28

c'est la énième fois que le gouvernement dit qu'il va durcir les controles, sans rien faire de significatif, on laisse les situations se dégrader au maximum puis a grands effets d'annonces on laisse croire que l'on va résoudre le problème, de la poudre aux yeux, mais pourquoi ?

Portrait de shansa
8/août/2022 - 17h02

Ces rodéos urbains se passent dans des zones de non-droits donc je vois mal ce que la police peut faire  ???

Portrait de Lilou.St.Bo
8/août/2022 - 14h01
JOey Tempest a écrit :

Il faut faire comme les Anglais : prendre l’option pare-buffle sur nos Duster de patrouille, et autoriser la police a effectuer des « contacts tactiques » (percuter volontairement les 2 roues en fuite pour les appréhender). 

Hélas, ça, en France on ne le verra jamais ! 

Portrait de Lilou.St.Bo
8/août/2022 - 13h57

Des contrôles intensifiés pour quoi faire ? Les victimes ne sont pas encore arrivées à l'hôpital ou à la morgue que les abrutis de djeunes sont déjà dehors avec un rappel à la loi. Et ça dans le meilleur des cas s'ils ont été attrapés, sinon... 

Portrait de MICMAH458
8/août/2022 - 13h53

Il me semble (en fait j'en suis certain), qu'il y a quelques semaines il avait déjà fait exactement le même discours pour annoncer des contrôles intensifs, et depuis rien n'a évidemment changé : ceux qui s'amusent à faire des rodéos ont toujours aussi peur de se faire gauler que moi (je n'ai pas de moto).

C'est ce gars qui aurait dû être porte-parole du gouvernement : il parle, beaucoup, trop souvent, trop vite, sans avoir pris soin de vérifier les faits qu'il dénonce, et donc il commet beaucoup de contre-vérités et l'efficacité de ce qu'il fait est assez nulle.

Portrait de garlaban
8/août/2022 - 13h42

Annoncer ne signifie pas agir.

Portrait de lucieat
8/août/2022 - 12h55

Il faut faire comme à Clermont Ferrand lors des runs du vendredi, attendre qu'ils soient tous sur site et bloquer les rues comme une nasse, et contrôler tout le monde. Reste les herses à pointes  ou les clous, la corde tendue en travers de la rue, l'huile sur le sol.

C'est surtout que les sanctions ne sont pas assez fermes, il faudrait déjà confisquer toutes les motos , systématiquement et les rendre si besoin après vérifications

Il y a des claques qui se perdent, que font les parents ?, ah, c'est vrai, on n'a plus le droit de passer une raclée à ses gosses même si c'est mérité

Portrait de VLFELF
8/août/2022 - 12h42

Nul doute que la racaille a dû être abasourdie par une telle annonce de fermeté... 

************************************************************************************

 

Portrait de Sivom45000
8/août/2022 - 12h18 - depuis l'application mobile

Encore un effet d'annonce du Dard ma nain. Ca va durer 1 semaine puis plus rien