31/07 18:26

Christophe Izard, le "papa" du célèbre Casimir de "L'île aux enfants" et créateur "Des visiteurs du mercredi" est décédé aujourd'hui, laissant orphelins des générations de téléspectateurs - Vidéo

Christophe Izard, père de "L'île aux enfants", émission phare pour la jeunesse des années 1970, est décédé dimanche, a indiqué à l'AFP Pierre-Alek Beddiar, responsable d'Osibo Productions, la dernière société de production de M. Izard. Agé de 85 ans, M. Izard est "parti paisiblement chez lui, ce matin en région parisienne", a précisé M. Beddiar.

Le personnage principal de "L'île aux enfants", le dinosaure orange Casimir, a marqué le petit écran, ce "monstre gentil" allant jusqu'à devenir une véritable icône inter-générationnelle. Après des études de droit, Christophe Izard, fils d'un avocat renommé, avait entamé une carrière journalistique en chroniquant la vie musicale du tout-Paris. En 1968, il avait rejoint l'ORTF, la première chaîne de télévision publique, avant de créer, développer et produire "L'île aux enfants" en 1974. Il en écrira non seulement les premiers épisodes, mais signera également les textes des chansons, dont le célèbre "Voici venu le temps, des rires et des chants...".

Pendant presque 1.000 épisodes, "L'île aux enfants" a enchanté l'ORTF, France 3, puis TF1, avant de s'arrêter en 1982. Le plat préféré de Casimir, le gloubi-boulga --à base de confiture de fraises, de bananes écrasées, de chocolat râpé, de moutarde "très forte" et de "saucisse crue mais tiède"-- est entré dans le langage courant, synonyme de "mélange peu ragoûtant".

Dès 1975, Christophe Izard a proposé également une autre émission, "Les visiteurs du mercredi", qui s'adressait à toutes les tranches d'âges enfantines, avec des dessins animés tels que "Barbapapa" et des séries comme "Prince Noir".

Pour succéder à "L'île aux enfants", Christophe Izard lancera "Le village dans le nuages", qui durera jusqu'en 1985 sur TF1. En 1987, Christophe Izard sera évincé de la Une fraîchement privatisée et rejoindra Antenne 2.

Il créera notamment ensuite le dessin animé "Albert le cinquième mousquetaire". "Il a accompagné et enchanté l'enfance de plusieurs générations. Christophe Izard nous laisse orphelins d'un pays joyeux où c'était tous les jours le printemps", a réagi sur Twitter la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak..

.

Biographie Christophe Izard

(Source : Casimirland.com)

Né le 30 mai 1937 à Paris, après son bac poursuit des études de Droit. Christophe Izard débute comme saxophoniste dans un orchestre de jazz. Cet amoureux de la musique et du spectacle travaille ensuite à Jazz Magazine et pour des journaux de programmes télé. Il devient chroniqueur à France Soir et au JDD.

L'ORTF lui ouvre les portes en 1968 : il goûte alors au métier de producteur de variétés (A l'affiche du monde, -émission pour laquelle il obtient en 1970 le Prix du « meilleur homme TV de l'année- Tilt ou L'invité du dimanche). Il participe aussi au journal télévisé de l'époque : Info première.

Il écrit également des romans policiers (La mort par pitié, Place aux amateurs) et un recueil sur Gilbert Bécaud.

En 1974, il démarre sa carrière à succès dans les programmes jeunesse et crée des émissions incontournables : L'île aux enfants, Les visiteurs du mercredi, Brock et Chnock, Le village dans les nuages, Salut Les Mickey,Zappe-Zappeur. Il a reçu entre autres récompenses le Kangourou d'or 1977 de Télé Poche et L'Oscar de Télémagazine.

Avec la privatisation de TF1, IZARD est remplacé en 1987 par Dorothée. Christophe IZARD se refait une santé sur Antenne 2 en prenant la relève de Jacqueline JOUBERT. On lui confie au début des années 90 le poste de Directeur des productions à France Animation (Albert le 5ème mousquetaire, Robinson Sucroë.).

Dès lors, il devient producteur indépendant pour l'Unité Jeunesse de France 2 et lance Hanna Barbera Dingue Dong. Aujourd'hui, Christophe IZARD partage son temps entre ses cours d'écriture de scénario d'animation qu'il donne à l'EMCA ( Angoulême), et l'écriture des scénarios des Petit Livre Casimir éditions Tamino et ses futurs projets.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sarthois
2/août/2022 - 23h19

Je me souviens avoir participé à un concours de dessin sur l'île aux enfants et avoir reçu un cadeau des mains de casimir...

 

Portrait de christ59200
1/août/2022 - 09h07

Reposez en paix Monsieur Izard. Vos programmes ont bercés mon enfance. Votre remplacante ne vous arrivait pas à la cheville. Aujourd'hui dans le moindre dessin animés débiles, c'est des cris voir des hurlements et après les parents s'étonnent que leurs chères têtes blondes sont surexcités.

Portrait de remarques
1/août/2022 - 09h00
FrançoisRude21 a écrit :

Exact: personnages schyzophrènes, prônant la violence, poussant des cris de débiles profonds! Du temps d'Izard, les personnages de dessins animés ou d'animations, des années 60,70, voir début 80, prônaient l'amour, le respect et distillaient de la culture. Ce n'est qu'à partir de la diffusion des japoniaiseries, comme on disait à l'époque que c'est parti en vrille! 

Pour comparer concrêtement, il suffit par exemple de comparer la nouvelle version dessins animés des aventures de SCOUBIDOU avec la première version de HANNA BARBERA des années 70

Horrible !!!! comment peut-on faire réaliser des trucs pareils pour nos gosses ?

Graphiquement, c'est moche, c'est constamment bruyant, abrutissant,  je vous parle pas du manque d'humour ! Bref, c'est glauque.

D'autres remakes d'anciens dessins animés n'ont pas fait mieux pour alimenter le robinet de la chaine "Cartoon Network" ainsi que toutes les autres chaines pour enfants du câble, streaming et satellite.

Portrait de GuyHawke
1/août/2022 - 07h52

Merci Christophe Izard pour vos émissions, reposer en paix

Portrait de OxygènAcademy
31/juillet/2022 - 23h32

Première nouvelle qu'Osibo Productions est de Christophe IZARD. Entre collaboré à un livre et quelques projets (surtout vente de produits publicitaire) ne fait pas d'Osibo "sa" production, fort heureusement !

Portrait de Morlock3
31/juillet/2022 - 21h41

R.I.P

Portrait de remarques
31/juillet/2022 - 21h40

Quand on voit ce que sont devenu les programmes pour les enfants (suite de dessins animés débiles et d'un graphisme hideux pour la fabrication à la chaîne !), il y a de quoi regretter deux fois plus l'époque de Christophe IZARD;

Les programmes pour enfants de la télé n'ont plus d'âme depuis une bonne vingtaine d'années.