30/07 10:02

Variole du singe : Pour la première fois, un acteur porno, accepte de témoigner en montrant les ravages du virus sur son visage (Attention la vidéo peut- être choquante)

C'est un acteur porno du Texas qui a décidé de briser le silence et de montrer les ravages de la varioles du singe sur son visage. Lui qui a l'habitude de tourner de nombreuses vidéos de façons professionnelle dans le monde gay, est spécialisé dans les scènes de groupes et il est un des premiers aux USA a être touché par la variole.

Dans la vidéo il témoigne, des fortes douleurs qu'il endure au quotidien à cause de la progression du virus et il raconte également, image à l'appui comment son visage est touché par ces pustules qui gagne du terrain.

Sur la vidéo ci-dessus il en est au quinzième jour de la maladie.

Un homme de 41 ans atteint de variole du singe est mort au Brésil, le premier décès lié à la maladie hors d'Afrique et le sixième au total, ont annoncé vendredi 29 juillet les autorités locales.

Un homme «atteint de variole du singe qui était suivi à l'hôpital pour d'autres affections cliniques graves est décédé jeudi», a déclaré le secrétariat à la Santé de l'État brésilien de Minas Gerais (sud-est) dans un communiqué. Le patient, qui selon les médias locaux avait de graves problèmes d'immunité, est décédé à l'hôpital Eduardo de Menezes de Belo Horizonte, la capitale du Minas Gerais.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Talya
2/août/2022 - 17h33
Enjoyourlife a écrit :

En l'occurrence il n'a jamais nié ce que vous dites, mais peut être vous faites parti de l'ancienne génération où la sexualité chez la femme restait plutôt tabou. Mais ce n'est plus le cas de la génération actuelle. j'ai une paire de copines qui ont la vingtaine et qui s'éclatent et font des plans à plusieurs, et pratique l'anale. Elles assument et se sentent libres.

 Ça ne font pas d'elles des sa**pes ou des actrices pornos. Elles profitent simplement de la vie et de leur jeunesse

En réponse à votre commentaire, je me demande si vous ne confondez pas votre paire de copines avec votre paire de couilles. En tous les cas, protégez-les bien car elles ont l'air de faire n'importe quoi avec n'importe qui !

Portrait de Constrictor
31/juillet/2022 - 01h50

On a quand-même ici, dans les commentaires, de sacrés experts du milieu porno, de leurs pratiques et notamment de leurs termes issus du porno gay....

Portrait de Talya
30/juillet/2022 - 22h51
momie52 a écrit :

Les femmes aussi peuvent l'attraper !  De plus en plus de femmes sont attirées par les pratiques anales , les faciales en groupe et j'en passe et des meilleurs en bareback ou safe, il suffit de jeter un oeil sur le monde du porno hétéro et pas uniquement gay ou bi. Ce n'est pas exclusivement pour la LGBTQI+ voir que des hommes !    

Tout est bon pour stigmatiser les femmes. Vous parlez des femmes dans le porno qui obéissent aux fantasmes masculins, toutes les femmes ne sont pas attirées par les pratiques extrêmes ou anales. Il n'empêche que cette maladie circule principalement dans le milieu gay et bi masculin, même si certains ne veulent pas l'accepter. 

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 19h58
Tarbouif a écrit :

Tu dis tout et son contraire.

Ses lésions sont à cet endroit parce qu'il s'est fait asperger.

Je ne vois pas du tout un acteur comme lui avoir des lésions pré-existentes sur le visage… ça ne colle pas du tout avec la personne et son métier… Si dire « c’est venu par une faciale » est de l’humour alors je suis d’accord. Si c’est pour donner une explication médicale, je ne suis pas d’accord. En plus, dans son métier, il doit avoir une hygiène irreprochable. La transmission se fait par échanges de fluides, ça c’est sûr en revanche. Je m’arrêterai là smiley

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 19h51
Tarbouif a écrit :

Il ne faut surtout pas percer car on risque de se réinfecter...

Ne toucher à rien. Rien du tout. Il n’y a rien à percer.

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 18h29
Enjoyourlife a écrit :

Je suis curieux de voir quelqu'un se percer le bouton et voir ce qui en sort

Rien ne sort tellement, ca va plutôt « dans l’autre sens », le « bouton » initial se transforme davantage en plaie. Ensuite, « ce qui sort », c’est ce qui va constituer la croûte (état dans lequel est l’acteur de porno qui témoigne).

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 18h31
Tarbouif a écrit :

C'est faux, certains malades présentent des lésions au niveau du fondement...

« Lesions au niveau du fondement » = ? Cette maladie se développe sur les muqueuses (bouche), au niveau de l’anus (malheureusement pour certains) et autres parties du corps eventuellement. Il faut en effet qu’il y ait une « porte d’entrée corporelle » si c’est ce que vous appelez « lésions au niveau du fondement ». Il est peu probable qu’une « faciale » soit à l’origine (a part s’il y a déjà une lésion sur le visage mais c’est très rare), même si tout contact avec des fluides (embrasser…) peut apporter cette maladie.

Portrait de momie52
30/juillet/2022 - 16h08

Les femmes aussi peuvent l'attraper !  De plus en plus de femmes sont attirées par les pratiques anales , les faciales en groupe et j'en passe et des meilleurs en bareback ou safe, il suffit de jeter un oeil sur le monde du porno hétéro et pas uniquement gay ou bi. Ce n'est pas exclusivement pour la LGBTQI+ voir que des hommes !    

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 14h20
l'ecume de booba a écrit :

la facial.....

Vous direz ça aux enfants qui l’attrapent en Afrique…

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 14h22
Tarbouif a écrit :

C'est exactement ça.

C’est une maladie qui s’attaque aux muqueuses et qui se loge sur le visage a des endroits très similaires de ceux de l’acné même si l’origine n’a rien à voir.

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 12h21
Çabaigne a écrit :

Ce qui est dommage également c’est la propagande que certains journaleux nous font avaler jours après jours sans qu’aucun journaliste ne s’émeuvent ou ne tente de rectifier. A quand les reportages explicatifs sur les soit disant armes de destruction massive et les centaines de milliers de morts qui s’en sont suivis etc,etc…

Qu’en est-il des magouilles financières de Volodymyr Zelensky. Que les journaleux n’en parlent pas on peut très bien le comprendre, mais les journalistes dont le métier devrais être de fouiller et d’enquêter, ils n’en parlent pas non plus (ou si peu)

L’antidote à cela, c’est la diversité de la presse. En France, il y a eu une concentration des médias aux mains d’un certain nombre de groupes industriels (Bouygues, Bolloré…) en parallèle d’un secteur public très à gauche. Mais il y a eu aussi l’émergence de nouveaux médias (Mediapart, Blast, Thinkerview…) avec des modèles d’affaires (business models) « participatifs ». En d’autres termes : le web a permis cette émergence et les gens - nous - peuvent payer un peu pour avoir une information qualitative et fiable. Quand un journal fonctionne principalement avec de la publicité et des subventions publiques, c’est problématique. S’il fonctionne avec des abonnements et sans publicité, c’est mieux, ça permet de payer correctement de journalistes qui ne seront peut être plus dénigrés, qualifiés par vous et d’autres personnes de « journaleux ».

A propos d’un pays comme l’Ukraine : V. Zelensky est devenu riche en étant comedien et producteur d’emissions de TV & autres.

Portrait de Çabaigne
30/juillet/2022 - 12h12
Capri a écrit :

C’est dommage d´utiliser des termes comme « journaleux » je trouve. Je n’aime pas quand on dénigre des professions entieres, quelles qu’elles soient. C’est facile et pas « correct » humainement.

Ce qui est dommage également c’est la propagande que certains journaleux nous font avaler jours après jours sans qu’aucun journaliste ne s’émeuvent ou ne tente de rectifier. A quand les reportages explicatifs sur les soit disant armes de destruction massive et les centaines de milliers de morts qui s’en sont suivis etc,etc…

Qu’en est-il des magouilles financières de Volodymyr Zelensky. Que les journaleux n’en parlent pas on peut très bien le comprendre, mais les journalistes dont le métier devrais être de fouiller et d’enquêter, ils n’en parlent pas non plus (ou si peu)

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 11h54
Julien Ampiot a écrit :

Quelle maladie terrible. 

Elle passe en revanche sans trop de difficultés après la période vecue par la personne qui témoigne dans la vidéo.

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 11h51
Eliza11 a écrit :

Ca fait des mois que les médias forcent pour créer une psychose sur cette maladie bégnine, qui passe toute seule en 2 semaines et qui ne menace qu'une minorité de gens qui font n'importe quoi de leur corps.

Vivement que l'arnaque du rhume19 reprenne parce qu'on sent que les journaleux s'emmerdent.

C’est dommage d´utiliser des termes comme « journaleux » je trouve. Je n’aime pas quand on dénigre des professions entieres, quelles qu’elles soient. C’est facile et pas « correct » humainement.

Portrait de Capri
30/juillet/2022 - 11h48
Clomoto a écrit :

Les chaînes TV évitent soigneusement de préciser que cette maladie touche presque exclusivement les gays. Cette volonté de ne pas discriminer ne leur rend pourtant pas service sur le plan sanitaire. L'Europe vient d'enregistrer son 1er mort.

On ne meurt pas de cette maladie qui passe avec la perte des « croûtes ». On peut en revanche mourir « avec ». La personne qui est décédée était immuno-deprimée. La variole du singe n’a forcément pas aidé mais ce n’est pas « la » source principale du problème rencontré.

Portrait de kennynos
30/juillet/2022 - 11h48
Vertero a écrit :

Ils s'étonnent ?

Oui j'en ai lu pas mal sur twitter des homos qui enchainent 25 partenaires par mois et qui s'étonnent de chopper cette maladie et d'autres qui sont terrorisés à l'idée de l'avoir et demandent le vaccin d'urgence.

Ils n'ont qu'à vivre une vie plus saine, ils ne sont pas obligés  d'enchainer une armée de plans culs (parfois sans protection), ça va peut etre leur faire changer leur mode de vie pour le moins...problèmatique.

Portrait de kennynos
30/juillet/2022 - 11h31

la décadence incarnée et ça s'étonne de chopper des maladies ^^'

Et non je ne suis pas homophobe, je suis gay moi même mais bon sang passer sa vie à baiser avec des inconnus dans des endroits peu recommandables et aprés s'étonner.. ça me laisse perplexe. Etre  homo n'empêche pas d'être sentimental, en couple fidèle (oui oui ça existe) et dans ce cas là, aucune raison de chopper cette variole smiley

Portrait de Clomoto
30/juillet/2022 - 11h23

Les chaînes TV évitent soigneusement de préciser que cette maladie touche presque exclusivement les gays. Cette volonté de ne pas discriminer ne leur rend pourtant pas service sur le plan sanitaire. L'Europe vient d'enregistrer son 1er mort.