28/07 07:16

L'autorité américaine de la concurrence va lancer des poursuites contre Meta (Facebook, Instagram) pour l'empêcher de racheter Within Unlimited et son application d'exercice physique en réalité virtuelle

L'autorité américaine de la concurrence (FTC) a annoncé avoir lancé des poursuites contre Meta (Facebook, Instagram) pour l'empêcher de racheter Within Unlimited et son application d'exercice physique en réalité virtuelle (VR), Supernatural. L'agence fédérale considère l'acquisition comme "illégale" parce qu'elle risquerait selon elle de limiter les choix pour le consommateur et de faire monter les prix, alors que le géant des réseaux sociaux est déjà un acteur dominant sur ce marché.

"Au lieu de jouer le jeu de la concurrence, Meta essaie d'acheter son ascension au sommet", a déclaré John Newman, le directeur adjoint chargé de la concurrence au sein de la FTC, cité dans un communiqué.

"Meta possède déjà une appli à succès de fitness en VR, et a les capacités pour faire concurrence à l'application populaire de Within, Supernatural. Mais Meta a choisi d'acheter des parts de marché au lieu de les gagner au mérite. C'est une acquisition illégale", a-t-il assené.

Le groupe californien est déjà dans le collimateur des autorités de régulation de la concurrence. Il fait face à de nombreuses enquêtes et plaintes pour abus de position dominante sur les marchés des réseaux sociaux et de la publicité en ligne. La FTC l'accuse notamment de monopole illégal sur le marché des "réseaux sociaux personnels".

Elle reproche au groupe d'avoir "illégalement racheté ou enterré les nouveaux innovateurs quand leur popularité devenait une menace existentielle", en référence à Instagram et WhatsApp. A l'automne dernier, Facebook s'est rebaptisé Meta pour signaler un pivot vers le "métavers", présenté comme l'avenir de l'internet, un univers parallèle en réalité augmentée et virtuelle.

Et fin octobre, l'entreprise a passé un accord avec Within pour racheter la start-up et son application, déjà utilisée par des milliers de personnes via les casques de VR d'Oculus, qui appartient aussi à Meta.

Ailleurs sur le web

Vos réactions