13/07 07:16

Terrassée par le virus de la Dengue à Bali depuis, plusieurs jours, l'actrice Mathilda May raconte son calvaire en attendant son rapatriement en France : "Des jours difficiles, immobilisée sans pouvoir boire ni manger..."

Dans un texte publié sur Instagram, l’actrice Mathilda May annonce être clouée sur un lit d’hôpital à Bali en Indonésie, terrassée par le virus de la dengue, décrivant des jours difficiles, immobilisée sans pouvoir boire ni manger. Mais plus que des plaintes, c'est un message d'amour pour le système hospitalier français qu'envoie l'actrice comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Voici l'intégralité de son message :

"Me voici clouée sur un lit d’hôpital à Bali, terrassée par le virus de la Dengue. Des jours difficiles, immobilisée sans pouvoir boire ni manger (et autres symptômes pas très fun). Alors que je retrouve doucement mes esprits, je pense à la chance d’être française, mais aussi par association d’idée à cette crise du secteur de la santé de notre pays (qui me broie le cœur depuis des années) et la non-consideration des pouvoirs publics successifs vis à vis du monde hospitalier et de ses soignants alors que nous avons un système exceptionnel.

Il est clair que là où je suis, sans mutuelle, je n’aurais pas eu accès à cet hôpital hors de prix (imaginez avec les salaires locaux…)

C’est donc le grand luxe ici de pouvoir être soigné à l’hôpital, comme dans beaucoup d’autres pays, hélas. Alors je pense à notre système de santé français, qui agonise alors qu’il est l’une des plus belles constructions dont la France a toujours pu s’enorgueillir.

L’accès aux soins pour TOUS est la base d’une société juste. Nous devons préserver à tout prix cette valeur humaine essentielle et exemplaire. Au delà des clivages politiques, je parle ici d’équité, de fraternité et d’éthique.

La France doit rester ce pays noble qui protège ces citoyens de la barbarie d’un monde absurde où on ferme la porte aux malades sans argent. Défendons les hôpitaux qui hurlent et crèvent de ne pas êtres entendus.

En se battant comme ils le font depuis toujours, les soignants protègent non seulement un système mais ils nous protègent nous, les patients, et tous les patients sans distinctions. Je vous souhaite la santé, et je nous souhaite à tous que nos hôpitaux se relèvent. Rapatriement dans qq jours…"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Oniram
13/juillet/2022 - 10h22

il n’y a pas de vaccin commercialisé contre la dengue! le Dengvaxia est déconseillé! il y a 4 virus différents de la dengue et en avoir contracté un ne vous protège pas contre les 3 autres!

le plus souvent elle est inoffensive mais certaines formes sont mortelles si la prise en charge n’est pas immédiate! 

c’est une maladie qui est endémique dans les Antilles et qui est déjà présente dans quelques départements de la métropole!

Donc pas besoin de partir bien loin! Juste vivre dans le Sud de la France!

Matilda May ne semble pas savoir que le cauchemar des hôpitaux français c’est le manque de médecins! Comme partout sur le territoire! Et pourquoi?

parce qu’en 1971 a été instauré un numerus clausus qui limitait le nombre de médecins formés (ceci avec l’approbation du Conseil de l’ordre qui voulait garder le gâteau médical pour un nombre restreint!) renseignez vous bordel! ce numerus Clausus a été supprimé en 2020 par le gvt Macron! Problème: il faut 9 ans pr former un médecin, 13 ou 14 pour un spécialiste! 

 

 

 

Portrait de davidumans72
13/juillet/2022 - 10h12
Petit roquet a écrit :

C'est dingue! 

c'est surtout balot!smiley

 

Portrait de Breizh974
13/juillet/2022 - 09h19
nina83 a écrit :

Quelle idée d'aller si loin en vacances ! il faut bien s'y préparer, prendre beaucoup de précautions, et se vacciner. C'est bien son hommage aux soignants, elle a les moyens en plus de se payer tous les frais sans se servir de la sécurité sociale du peuple

Se vacciner contre quoi ? Contre la dengue ? smiley

Le vaccin contre la dengue est à proscrire pour tous ceux qui n'ont pas un antécédent de cette maladie. En résumé, tu habites en métropole et tu te fais vacciner avant de voyager = tu as un risque d'avoir une forme sévère de la dengue (donc de mourir) si tu te fais piquer par un moustique infecté.

Ils ont eu le mérite d'arrêter à temps cette vaccination et de viser uniquement certaines populations. On ne peut pas en dire autant de toutes les vaccinations...

Vaccin, vaccin, vaccin, vous n'avez plus que ce mot là à la bouche... Cela en devient presque pathologique. Il va falloir penser à consulter si cela continue.

Pensez à vous vacciner contre la fièvre jaune, la typhoïde et le choléra avant de partir sur les plages du sud de la France, en Bretagne ou même dans le Nord, on ne sait jamais. Tous vaccinés, tous protégés comme dirait l'autre... smileysmileysmiley

Portrait de Petit roquet
13/juillet/2022 - 08h01

C'est dingue! 

Portrait de nina83
13/juillet/2022 - 07h46

Quelle idée d'aller si loin en vacances ! il faut bien s'y préparer, prendre beaucoup de précautions, et se vacciner. C'est bien son hommage aux soignants, elle a les moyens en plus de se payer tous les frais sans se servir de la sécurité sociale du peuple

Portrait de tatarachel
13/juillet/2022 - 07h38

Des destinations qui font rêver mais qui restent hostiles : climat, animaux ... bonnes vacances et soyez prudent.