02/07 07:57

Galère : Des dizaines de vols sont annulés aujourd'hui à Roissy-Charles-de-Gaulle, jour de départ en vacances, en raison d'un conflit social portant sur les salaires et les conditions de travail - Vidéo

Des dizaines de vols vont sont annulés à Roissy-Charles-de-Gaulle, l'aéroport français le plus touché par un conflit social portant sur les salaires et les conditions de travail, qui risque aussi d'affecter le début des grandes vacances dans une semaine. Les pompiers de Roissy-Charles-de-Gaulle (CDG), premier aéroport français, se sont mis en grève depuis jeudi, contraignant la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) à demander des suppressions préventives de vols: une partie des pistes doivent être fermées pour des raisons de sécurité.

Ces annulations touchent un vol sur cinq entre 7h00 et 14h00 samedi au départ ou à l'arrivée de CDG, une détérioration après un vol sur six la veille et l'avant-veille, a prévenu l'administration.

Vendredi, ce sont une centaine de mouvements d'aéronefs sur 1.300 qui avaient ainsi été supprimés à Roissy. L'autre grand aéroport de la région parisienne, Orly, n'a pas été affecté. "Le mouvement se poursuit chez les pompiers", qui sont "insatisfaits des propositions de la direction" sur leur grille de salaires, a déclaré vendredi soir à l'AFP Daniel Bertone, le secrétaire général de la CGT du Groupe ADP, le gestionnaire des aéroports de Paris.

Le même jour, les soldats du feu ont été rejoints par d'autres salariés d'ADP et de sous-traitants dans le cadre d'un mouvement intersyndical et interprofessionnel pour les salaires et les conditions de travail, dont le préavis court tout le week-end.

Selon M. Bertone, de nouveaux préavis ont également été déposés pour le week-end prochain, qui marquera le début des vacances scolaires d'été et voit traditionnellement un pic de fréquentation. Les négociations de vendredi, qui n'ont pas abouti, portaient sur les salaires au sein du Groupe ADP, contrôlé en majorité par l'Etat.

Selon le syndicaliste CGT, les salariés réclament 6% de revalorisation avec effet rétroactif au 1er janvier, pour compenser l'inflation; la direction a proposé 4% au 1er juillet, a-t-il dit. Il a remarqué que cette hausse ne rattrapait pas les quelque 5% de baisse acceptées par les salariés dans le cadre du plan de réduction des coûts décidé par ADP face à la crise du Covid-19 en 2020-2021.

La direction n'a pas confirmé les chiffres évoqués par la CGT, se bornant à concéder que "les négociations n'ont pas abouti, mais le dialogue social demeure ouvert". Outre les annulations, la grève, touchant notamment les postes d'inspection filtrage et la manutention, s'est traduite par "quelques retards" vendredi selon ADP. Comme les deux jours précédents, Air France a annoncé l'annulation d'environ 10% de ses vols court et moyen-courriers samedi.

À l'appel d'une intersyndicale FO-CGT-CFE-CGC, un préavis de grève a également été déposé de vendredi à lundi à Marseille-Provence, mais sa direction ne prévoyait ni annulation ni retard, des personnels ayant été réquisitionnés par arrêté préfectoral. Dans les aéroports franciliens, ADP invite les passagers à arriver "trois heures (avant le vol) pour un vol international" et "deux heures pour un vol domestique ou européen".

Le gouvernement va "continuer à échanger avec les syndicats pour trouver une sortie de crise", a assuré vendredi Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement. "L'idée que nos compatriotes ne puissent pas partir en vacances n'est pas viable", a-t-elle ajouté.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
3/juillet/2022 - 02h00

ils ont pourtant de gros salaires  c'est honteux

Portrait de carino
2/juillet/2022 - 10h16

la grève est logique  ok les clients que nous sommes tous sont penalisés mais on l'est aussi quand un service met un temps fou avant d'etre fourni tout au long de l'année car les entreprises et les travailleurs et surtout les syndicats et politiques ne font rien pour que ca bouge et prennent moins de temps ... cette grève est du au " m'en foutisme " collectif ..... "Moi je"       c'est tout ce qui compte aujourd'hui ... les gens rouspetent tous le temps alors que les travailleurs en première ligne n'y sont pour rien et obeissent aux instructions .... faire greve un matin d'automne ne sert pas à grand chose ... c'est le seul moyen de pression vu que pour syndicats et politiques les conditions de travail ne sont pas une priorité  au lieu d'inscrire ce qui est inutile dans la constitution , mettez y le stress au travail qui detruit la vie des gens 

Portrait de Cfoutoutca
2/juillet/2022 - 09h41

Ce que je comprends pas la direction ils n'ont toujours pas creee de personnels reservistes pour les remplacer.

Je suis pret a bosser le weekend si ca les interessent...

Portrait de Cfoutoutca
2/juillet/2022 - 09h39

D'habitude je suis pour les greves mais la c'est inadmissible. Prendre en otage les gens pour demander des augmentations.

Du gd nimporte quoi on est tous dans la meme galere j'ai rien recu de mon patron pour l'inflation car il ne peut pas le faire... c'est pas pour ca que je bloque la route Lundi ou mon entreprise...

Et il me semble qu'ils ont recus de l'argent de l'etat pendant deux ans. .. lol

Portrait de Sivom45000
2/juillet/2022 - 09h27 - depuis l'application mobile

Après deux ans à être payés à ne rien faire faudrait pas non plus trop leur en demander. C'est ça flinguez les vacances des gens, flinguez vos boîtes et ceci immédiatement après avoir bénéficié d'autant de soutien... #Racros

Portrait de chaparals
2/juillet/2022 - 09h04

mon soutien total aux salariés d'ADP bien entendu...smiley

Portrait de wicket
2/juillet/2022 - 08h20

C'est assez nul de faire grève un jour de départ, alors que des personnes ont économisé toute l'année pour partir... Il y a peut-être d'autres moyens pour se faire entendre que de priver des gens - qui n'y sont pour rien - de leurs départs... 

Portrait de Calla
2/juillet/2022 - 08h17

Tout va mal  : Pauvre france !!! comme tu es devenue !!!!!!!!!!!!