25/06 15:49

Paris : Une dizaine de jeunes militants du climat ont bloqué le boulevard périphérique avant d'être délogés par la police, qui a procédé à 11 interpellations - VIDEO

Une dizaine de jeunes militants du climat ont brièvement bloqué samedi à la mi-journée le boulevard périphérique de Paris, à hauteur de la porte d'Italie, avant de se faire déloger par la police, a constaté un journaliste de l'AFP. L'opération a duré une vingtaine de minutes.

 

Les activistes ont coupé la circulation et se sont assis sur la chaussée porteurs de gilets oranges fluorescents et de banderoles, jusqu'à ce que les forces de la Brigade de répression des actions violentes (BRAV) interviennent.

Les militants de la campagne "Dernière Rénovation" demandent aux députés qui viennent juste d'être élus de s'engager à voter dès le début de leur mandature une loi sur la rénovation énergétique globale de tous les bâtiments en France.

Ils ont essayé de coller leurs mains à la route pour éviter d'être délogés, mais les policiers les ont rapidement décollés, la colle ne semblant pas avoir complètement adhéré au bitume. Ils ont porté les manifestants sur le bas-côté du périphérique, derrière les barrières de sécurité, permettant à la circulation de reprendre. Des pompiers ont examiné les mains de certains militants sans apparemment constater de blessure.

La police a procédé à 11 interpellations, a-t-on indiqué de source policière.

Un automobiliste bloqué interrogé par l'AFP, Guillaume Millot, a indiqué qu'il était sensibilisé aux questions climatiques, mais qu'il ne comprenait "pas trop" ce genre d'action qui "ne va rien résoudre".

"Je n'ai aucune envie d'être ici, mais il y a une urgence", lançait pour sa part à l'AFP un des militants, Loïc Guichaoua. "Bien sûr, on risque de se faire violenter, mais c'est rien par rapport à ce qui arrive".

"On comprend que les automobilistes soient énervés, mais on le fait aussi pour eux. Ca peut ouvrir le débat", ajoutait Anna, également militante, qui n'a pas donné son nom de famille.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rocca
26/juin/2022 - 07h35

 

Avec la police, deux poids deux mesures, il faut que l'on m'explique que lorsqu'un mariage Musulman bloque l'autoroute ou autre avec des bolides hors de prix, il n'y a aucune arrestation !!!  Je connais la réponse pas de vagues 

Portrait de alucardx78
26/juin/2022 - 00h51

En taule ! En tauuule !

Portrait de Greg1928
25/juin/2022 - 20h32

pendant la chasse y a le lacher de faisans d'élevage, et l'été y a le lacher de "cons" d'élevage aussi. smiley

Portrait de phiphi44
25/juin/2022 - 19h54

La prochaine fois que ces jeunes militants bloquent le périphérique pour tourner un clip de Rap sur le climat, ils pourront le faire en toute impunité !!!

Portrait de filou034
25/juin/2022 - 19h49

Pourquoi déplacés des pompiers ces cons savent bien ce qu'ils font avec leur colle donc laissons les se démerder en plus action inutile 

Portrait de Marmelade
25/juin/2022 - 19h25

Ta manif, elle bloque des gens qui n'y sont pour rien.Ils sont bloqués donc ils vont polluer plus.Finalement, t'es juste un jeune con qui n'a rien compris.

Portrait de wicket
25/juin/2022 - 17h57

Franchement, cela aura servi à quoi ? Faire des actions pour le climat, OK, mais ce genre de manifestation ne sert qu'à énerver les automobilistes et... rien d'autre ! Nous, on s'en tape et cela sert surtout à penser que ces jeunes sont des inconscients ! Le jour où un automobiliste leur roulera dessus, il faudra encore les plaindre....